Bebar est un graffeur qu’on a eu la chance de découvrir via notre serial partner Paulo Poggio, et Xav’, le gars sûr de l’écurie Tealer.

 

Bebar

Son travail représente une passion d’enfant, mais pas que. C’est pour lui une thérapie de tout les jours.

Motivé à la fois par la scène parisienne et ses divers talents et dans un registre plus académiques par les maîtres Dali, Picasso, Klimt, ou encore Durer et Bosch, le travail de Bebar frappe la rétine.

Quand on lui parle de ses freins, réponse assez peu surprenante dans le milieu du graff  : « les moyens , l’argent, le matériel…Obligé de le barber », puis, plus surprenant : « mais en réalité c’est moi-même mon pire ennemi. » Et on le comprend, le milieu du graff’ est en pleine effervescence, et il est complexe de s’y faire une place.

Retrouvez l’artiste sur sa page Facebook, son Tumblr et soutenez-le en achetant ses oeuvres ici.

image

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.