Comme d’habitude avec lui, on prend une charge intense et ça vient de tous les côtés. C’est visuellement très aboutis, élégant, violent et on peut le dire aiesement, c’est aussi extrêmement beau !
Après l’exubérant The Rize en 2016 et STW1 en avril 2017, EP de cinq titres mélodiques ,spatiaux et aériens , il revient en janvier 2018 avec STW2 , la conclusion fantasmagorique du diptyque “Strange The World” (STW) ou l’univers de KillASon s’affirme musicalement et conceptuellement. Cinq titres, où les prods méticuleuses témoignent déjà de la maturité d ’un véritable compositeur de 23 ans.

 

Blow c’est une esquisse à cette Europe au bord de l’implosion totale, une xénophobie déconcertante. Dans ce clip, on découvre deux corps celui d’une femme et d’un homme observés par un écran malveillant qui tentent de se battre pour affirmer leur liberté, leur identité, mais aussi leur amour pour l’un et l’autre.

KillASon est en train de prouver au monde entier qu’il est une machine de guerre, son ambition comme son énergie semble infini.

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.