Mercredi 12 juillet 2017, on est presque en plein de mois de juillet mais paradoxalement, le soleil s’est effacé derrière une mer de nuages gris. Du coup, pour tenter de rendre votre journée plus heureuse, je vous propose de découvrir Dame Civile, un duo mystique d’electro expérimentale aux influences urbaines.

Leur histoire :

En 2016, Killian et Marvin décident de lancer le groupe Dame Civile après s’être chacun fait une propre expérience dans la musique. Ce duo est le fruit d’une passion commune et d’un travail au quotidien durant lequel nos deux protagonistes ne cessent d’expérimenter et de mélanger les genres musicaux. L’aîné, de nature plus tranquille que son frère, manie à la perfection les sonorités et les rythmiques qui donnent cette musique si particulière, alors que le second, plus excentrique, puise plutôt son style musical dans la pop culture.

DC, c’est ce genre de groupe qui propose une musique qu’on ne peut pas assimiler à un style musical en particulier. Mais c’est également un duo composé de deux frères originaires de Noisy-Le-Sec, dans le 93, qui vivent exclusivement pour la musique. Les deux membres du groupe souhaitent conserver un certain mystère autour du rôle de chacun dans ce projet ambitieux. Dans leurs chansons, on retrouve une partie instrumentale avec des beats éclectiques et des sonorités variées, mais aussi une voix aussi roque que suave qui permet d’amener un peu plus de douceur. Cette mixité au sein même du duo familial, qui se caractérise également par les personnalités très différentes des deux frangins, permet au groupe de proposer une musique au style hybride, qui ne cesse d’impressionner depuis maintenant plus d’un an. Le groupe, qui ne laisse pas indifférent, a d’ailleurs rejoint deux labels indépendants : Diez Music et Tigrane.

Leur parcours :

C’est au tout début du mois de juin 2016 que K & M décident de dévoiler leur premier morceau « D’or ». Aux premières notes de cette chanson, on comprend directement l’univers dans lequel les deux jeunes hommes souhaitent nous emmener. L’instrumental, qui ne cesse d’évoluer tout au long de la musique est renforcée par un beat haletant qui se marie parfaitement avec la voix et les paroles profondes du chanteur. On découvre un genre musical novateur, qui mixe musique électronique, chanson française et hip-hop. « D’or » est intégré au sein de l’EP « », accompagné de 3 autres titres tous aussi enivrants les uns que les autres.

Mais pour éclairer davantage son public sur le monde musical que le groupe est en train de bâtir, DC décide de réaliser un clip vidéo en plus du morceau « Maïa ». Ce clip, fait de plans très brefs, permet de voyager dans un imaginaire très irrationnel, tout en découvrant l’histoire d’une jeune femme perdue. Mais la particularité de cette chanson est que chacun peut interpréter à sa façon les paroles, la thématique, le clip ou même le nom « Maïa ». De plus, les paroles angoissantes entonnées par le chanteur du groupe sont sublimées par un clip, aux images abstraites et singulières.

En juin 2017, le groupe récidive en sortant un deuxième clip-vidéo pour un autre titre de leur dernier projet : « Dolla ». Tout en soignant l’esthétique de son dernier clip, le mannequin Elodie Christ est placé en personnage principal de ce « court-métrage musical ». DC, grâce à des mots aussi poétiques que puissants, nous parle d’une femme tracassée à l’avenir incertain.

Après avoir délivré un premier projet très convaincant avec quelques morceaux accompagnés de clips-vidéo, le groupe a participé à sa première scène au Rockorama Festival de Toulon en juin dernier.

Vous l’aurez donc compris, Dame Civile ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, et nul doute qu’ils nous délivreront des nouvelles pépites très prochainement. Stay Tuned !

 

Share:
Written by Yvan Palma
Poète Zinda