Alex Majoli, série Africans in Paris, 2001

Sans rien connaître d’elle mais parce que les copines et moi voulions faire quelque chose de constructif de notre après-midi, je me suis retrouvée à cette exposition. Je m’attendais à voir ce genre de « belles » photographies, ce genre de photographies « so cliché» de la capitale mais ici, chaque image s’est présentée comme une fenêtre ouverte sur le « vivre Paris ».

Entre art et journalisme, Paris Magnum témoigne d’un « monde qui change ». La diversité des auteurs permet d’explorer un même sujet sous des angles variés grâce à un style, un ton et un traitement différents garantissant la richesse de cette exposition. On y déroule l’histoire de la capitale à travers ses moments forts mais surtout à travers des instants plus anodins, en dehors du temps.

En déambulant, j’ai pu capter des atmosphères qui ont su réveiller en moi des images personnelles. Il m’a aussi semblé ressentir ce qui émanait de chaque époque : la force de la collectivité, la frénésie de vivre, le bouillonnement culturel et social. Se proposant comme une expérience, je crois que la finalité de cette exposition est de permettre à son visiteur de s’imbiber de ce qui constitue fondamentalement Paris.

Je vous invite dès lors à aller vivre Paris… Magnum.

C’est après avoir immortalisé la libération de Paris, que pour continuer à témoigner de manière indépendante, Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, David Seymour et George Rodger ont décidé de créer l’agence Magnum. Installée aujourd’hui à Paris, New-York, Londres et Tokyo,  elle regroupe quelques-uns de plus grands photographes et photoreporters du monde. Ainsi, l’exposition Paris Magnum présente la capitale sous 150 clichés, depuis les années 30 (pré-agence) à nos jours.

Informations pratiques

(PROLONGATIONS JUSQU’AU 25 AVRIL 2015)

Horaires : 10h-18h30, fermé le dimanche, gratuit

A l’Hôtel de Ville
Place de l’Hôtel de ville
Paris 4ème

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.