fraternité générale

Il y a maintenant plus d’un an, pour beaucoup d’entre nous les choses ont changé.
Un avant et un après. Nous avons sinistrement découvert cette barbarie extrême et injuste qui pullule dans le monde entier. Elle ne se préoccupe pas de la religion, du sexe ou de la couleur de votre peau. Elle frappe, elle frappe avec une extrême violence. Dans la haine, la colère et les larmes nous avons tous pu (re)découvrir que dans les pires situations on trouve parfois la beauté de l’espoir. Perdu, déboussolé nous avons repris des forces, dans les sourires et la passion qui animaient les plus forts d’entre nous qui relevaient déjà la tête.

Tous les plus grands voyages commence par un simple pas. Nous avons fait ce premier pas, vers l’amour le partage et la fraternité. Les valeurs qui sont les fondements de notre collectifs, les valeurs qui sont pour nous une priorité. Quoi de plus beau que d’aimer l’amour. Partager, rire et danser.
Se battre contre l’obscurantisme, la xénophobie et la violence à grand coups de sourires et de câlins ?
Quoi de plus beau que se rappeler que la vie est belle, qu’il faut la chérir, s’ouvrir au monde et se rappeler que ce qui compte ce n’est pas de savoir si le verre est à moitié plein ou à moitié vide, mais se rappeler que le verre est magnifique.

Le mouvement Fraternité générale est né pour promouvoir ces valeurs à travers l’art, la culture et de multiples initiatives pour mettre en lumière des actions qui visaient à lutter contre le repli sur soi, le rejet et la haine.

Voici deux court-métrage ayant pour but de faire la promotion de ce mouvement qui correspondent si bien à La Frasque.

Le clip de Louise Nadal « L’autre c’est toi »

Le clip de Laurent Mazarin « Fraternité »

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy, In the rhythm of life.