Véritable fléau du XXIème siècle le ghosting ou l’art de ne pas répondre aux messages, appels vocaux d’une personne toucherait 1 personne sur 5 en France. Le phénomène a commencé à apparaitre avec l’essor des réseaux sociaux et la multiplication des moyens de communication, et ne s’arrête plus de faire des victimes quotidiennement. La Frasque a enquêté pour vous et est allée à la rencontre de 5 ghosteurs professionnels pour essayer de comprendre ce qui les poussait à agir comme des gros bâtards.

Pour des raisons d’anonymats les identités de nos témoins ont été modifiées.

Céline, 26 ans, métro Parmentier

« Après mon premier date avec Tom aux Triplettes j’étais grave emballée. Vraiment le type était beau gosse, intelligent, avec un vrai sens de la répartie. Mais le lendemain quand j’ai vu qu’il m’avait ajouté sur Instagram, Facebook, Linkedin et Viadeo, ça m’a clairement refroidi. J’aurais pu laisser passer s’il n’avait pas en plus fait la même chose avec ma meilleure pote. Je n’ai donc jamais répondu à son « alors bien rentrée ma beauté des îles ? » »

Tom, 27ans, métro Jaurès

« C’est vrai que ça m’arrive de ghoster, surtout des meufs. Mais tu comprends je ne peux pas répondre aux demandes de toutes mes fans, je suis trop demandé sérieux. Là tu vois j’ai 4 numéros inconnus qui m’ont envoyé ce matin «  Alors bien rentré ? ;-)  » et je me souviens pas qui j’ai pécho après 4h du mat’ pour être honnête avec toi.  »

Julien, 30ans, métro Lamarck-Caulaincourt

« C’est même pas que je ne veux plus parler à mes potes, juste j’ai pas leurs temps sérieux. Là j’ai décroché un CDI chez Total, je gère toute la zone Asie je suis au boulot à 6h30 et je quitte à 20h. Alors c’est vrai que c’est pas cool mais à eux d’entrer dans la vie active, work hard play hard. Voilà bon je te laisse j’ai un client qui m’appelle là déso »

Suzie, 21ans, métro Bastille

«  Franchement des fois j’ai juste la flemme de répondre. Tu vois par exemple l’autre jour j’étais en plein dénouement à matter les 3 derniers épisodes de la saison 2 de la Casa de Papel et là, mon meilleur pote qui m’envoie un message pour demander où je suis parce qu’on s’était dit qu’on boirait un verre. Bah clairement, je préférais savoir si le Professor allait réussir son coup plutôt que de le rejoindre. Du coup j’ai jamais rep. Tu crois que j’ai pas de coeur ? »

Théo, 26ans, Montreuil

« En vrai j’ai jamais de batterie juste, je te jure. Du coup, je réponds pas les gens deviennent fous. Je m’inquiète pour ma vie sociale. Tout ça à cause des putains de batteries d’Iphone qui tiennent pas, ma vie c’est un scandale. »

 

@chloeduveau

Share: