kendrick lamar

2015 aura définitivement été l’année de Kendrick Lamar. Entre son excellent album « To pimp a Butterfly » et des clips plus soignés et délirants les uns que les autres, le rappeur s’est imposé comme l’acteur majeur de ce rap jeu.

Et pour finir l’année en beauté, K-Dot nous offre un clip de 7 minutes pour illustrer merveilleusement deux titres : « U » et « For Sale? » !

Le court métrage, intitulé God is gangsta, nous emmène très loin dans les démons de l’artiste sur fond de musique assez dark. La première partie met en scène Kendrick en plein bad, whisky à la main. L’ambiance pesante laisse transparaître la colère du rappeur, qui balance son flow face caméra. Le titre « U » est une introspection de ses angoisses et de sa dépression, qu’il a surmontés comme il l’exprimait dans cette interview donnée à Rolling Stone en juin.

King Kendrick

King Kendrick

« Loving you is complicated », cette phrase qui revient constamment dans ce titre fait référence au rap game, qui lui a apporté du bon et du mauvais dans sa vie. Avec aussi sans aucun doute une référence au poème de Tupac « Love is just complicated ». En effet, Kendrick en fan absolu du roi des thugs, souhaitait au départ lui rendre hommage dans le titre de son album – « Tu pimp a Caterpillar », où l’on retrouve les initiales de 2Pac – avant de le modifier pour diverses raisons expliquées ici.

La deuxième partie du clip – tournée à Paris – nous embarque dans une ambiance religieuse, sur fond de respiration angoissante. On y voit Kendrick vêtu de blanc se faire immerger dans l’eau, des corps de femmes sous une lumière envoutante, le tout ponctué de petites phrases presques illisibles telles que « Life is like a box of chicken » ou encore « Never trust a nigga with too many haircuts »… Pourquoi pas.

La chanson « For Sale? » traite de ses valeurs en tant que musicien, et critique le côté bling bling du mode de vie hip hop. La première partie du clip est signée Jack Begert et la deuxième, se déroulant au Silencio (club appartenant au grand David Lynch), a été réalisée par Panamaera. Encore une fois Kendrick Lamar nous surprend avec cette vidéo qui sort du lot visuellement.

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy, In the rhythm of life.