Pendant une semaine, La Frasque est au Printemps de Bourges pour vous faire découvrir ce festival intemporel hors norme. Petit nouveau cette année, la Spinnup Stage, au coeur de Bourges accueil les jeunes talents de demain pour une première expérience inoubliable.
Rencontre avec Elinass le jour d’un passage certainement enflammé sur la Spinnup Stage.

Est-ce que tu peux nous parler de ton parcours ? Comment es né Elinass ?
Je suis issu d’une famille de mélomane et j’ai eu la chance de grandir avec de la soul, du jazz, de la pop, de la funk tout autour de moi. Mon père a une discothèque de malade je n’ai eu qu’a pioché.
J’ai surtout trouvé ma voie en tombant amoureux de la musique de Stevie Wonder. C’est après que je me suis vraiment intéressé au R’nb contemporain grâce à MTV et MCM, avec ma soeur on a bouffé pas mal de clips à la télé. J’ai décidé d’écrire des sons en 4éme après avoir écouté « TP2.com » de Rkelly et l’album RnB2rue de Matt Houston. Puis premier enregistrement en 1ére à 15-16ans mais c’était pas la folie…

Quelles sont les musiques qui t’inspirent pour créer ?
Il y’a vraiment de nombreuses choses qui m’inspirent, par exemple la prod que je choisis m’évoque toujours une couleur, une image ou une situation. Je m’inspire beaucoup des thèmes évoqués dans les morceaux rnb en général, mais plus précisément des lyrics. Ce qu’on pourrait appeler les « punchlines des chanteurs de rnb ». Le terme n’est pas vraiment le bon mais par exemple lorsque Partynextdoor dit:
 » Crushing girl, I’m glad too
Fuck you ’til you cum, girl I’m glad to

Yeah you know I had to  »
Amener ce genre d’image avec la mélodie et la prod, je trouve ça vraiment parfait.
Puis évidemment les grands classiques m’ont largement inspiré comme Marvin Gay, Stevie Wonder, Al green mais aussi certains standards de Jazz tels que « the way you look tonight », « fall in love to easily »…
Un peu le bordel mais tu as à peu près la vibes qui m’inspire.

Raconte-nous un peu la création de ton premier album « Sabah » sorti en janvier dernier ?
J’ai sorti un Ep de 8 titres « Lila » à mon arrivé sur Paris que j’avais commencé à Montpellier. Il était beaucoup plus sombre dans les sonorités et assez trap. Je l’ai appelé « Lila » ça veut dire « la nuit » en arabe, « Sabah »(l’aube/matin) est plus coloré. J’ai mis vraiment tout mon temps & mon énergie sur ce projet en collaborant avec différents beatmakers. Le plus compliqué était de rendre le projet assez varié tout en gardant la couleur groove/rnb et l’homogénéité de la vibe.

Comment tu t’es retrouvé à jouer sur une scène lors du Printemps de Bourges ?
Après l’album, j’ai sortie un morceau assez cool « 14/02/1970 » sur Spinup. C’est un délire que je me suis tapé sur une instru psyché des 70’s . Je l’ai sorti le jour de la Saint-Valentin pour marquer le coup et il a bien marché. C’est ce morceau qui m’a permis d’être sélectionné pour jouer sur la Spinnup Stage au PDB.
J’en profite pour embrasser bien fort Noémie Lambert qui a porté mon morceau à bout de bras.



Que penses-tu des scènes pour talents émergents comme Spinnup dans les gros festivals ?
Je trouve ça super, c’est tellement dur de nos jours de créer ,vendre et rendre visible un projet artistique, ce genre d’initiative nous donne une chance inestimable.

Comment est ce que tu te prépares pour un live ?
Ça va te paraitre un peu prétentieux mais je kiffe tellement la scène que je n’ai vraiment aucune appréhension particulière avant de monter. Je réécoute simplement mes morceaux, me visualise sur scène et répète sans me foutre aucune pression.

Quels sont tes projets pour les prochains mois ?
Je vais sortir un EP de 5 ou 6 titres en Juin qui va s’appeler « Bleue d’été » qui aura une toute autre couleur.

Si tu n’avais pas été musicien ?
Surement été un vieux mec morose et je serais resté dans le sud ou au Maroc. Mais Paname je suis vraiment pas sûr.

Retrouvez Elinass sur la Spinnup Stage lors du Printemps de Bourges le jeudi 26 avril à 19h

Share:
Written by Anatole Persuy
Demain rêve général