Depuis plusieurs années, nous avons tous, d’une manière ou d’une autre, entendu parler du rappeur Jul.  Depuis la sortie de son premier album « Dans ma paranoïa », une vraie question se pose : comment cet artiste a pu se classer en 10ème et 11ème position des ventes en 2016 ?

Enquête sur un rappeur au sang chaud…qui a pourtant le sang froid.
Comme chacun sait, tout bon journaliste doit s’appuyer sur les faits et rien que les faits. Pour étayer ma théorie, j’ai donc écouté plusieurs titres de Jul, afin d’y dénicher les indices de sa nature reptilienne.
Et la tâche s’est avérée souvent compliquée car il n’est pas aisé de percevoir ses messages et indices semés au gré des lyrics. En effet, l’artiste les camoufle à travers son style de « jeune » de tess. On retrouve ainsi dans ses textes beaucoup de shit, beaucoup de schneks, mais surtout beaucoup de shit.
Certains pensent que partir au Darfour dans des camps de réfugiés est un acte héroïque, mais écouter 40 titres de Jul l’est tout autant…comme vous allez vite vous en apercevoir.

Pour commencer, il nous faut rappeler les bases.  Les reptiliens existent et ils veulent nous consommer.  Je fonde l’ensemble de  ma pensée sur l’existence des reptiles humanoïdes théorisée par l’Ufologue Max Spiers, mort en 2016, année de sortie de l’album « OVNI »…coïncidence ?
Selon Monsieur Spiers, les reptiliens viennent de la planète Draconis  et appartiennent à  un groupement mondial de type national-socialiste qui se développe à travers les élites.  Ces êtres maléfiques souhaitent nous dominer via la technologie et grâce à certains pouvoirs comme le contrôle de notre esprit. Dans une interview donnée en décembre 1999, la reptilienne « Ssshiaasshaka –sskkhhshh » indique que notre esprit est comme un livre ouvert  dans lequel les reptiliens peuvent lire ou écrire tout ce qu’ils veulent.  (Voir lien de l’interview en fin d’article.)

D’après un sondage publié en avril 2013 par l’entreprise Public Policy Polling, 4% des américains (soit 12 millions d’individus) croient en l’existence des reptiliens. Ainsi, le fait qu’une majorité d’Américains y croient prouve l’absolue véracité de cette théorie.
Mais alors, pourquoi vous convaincre de leur présence parmi nous ? Tout simplement parce qu’il est invraisemblable qu’autant de Français puissent écouter les sons de JUL de manière consciente et consentie. Pour expliquer cet étrange phénomène, une seule possibilité : Jul utilise ses pouvoirs reptiliens et en voici la preuve.

Dans la chanson « 4 heures du matin », les paroles sont les suivantes (1min 42) : « Les yeux qui pétillent, la larme au yeux  et je n’oublie pas les bonhommes au cieux ».
Or, les deux grandes caractéristiques physiques d’un homme lézard sont ses pupilles et ses yeux qui ont besoin d’êtres régulièrement humidifiés. Hasard ? Certains sauriens se lèchent même les pupilles pour les humecter de salive. Malheureusement, nous n’avons jamais vu Jul le faire en public…dommage il n’y aurait alors plus eu de doute quant à sa véritable nature.
Mais la preuve la plus flagrante de son appartenance aux reptiliens reste, sans aucun doute, son hommage aux habitants de sa planète d’origine, Iota Draconis, dans « La constellation du Dragon ».

Vous trouvez cette justification un peu légère ? Attendez la suite.
La sous-espèce du Gallus Gallus Domesticus, plus communément appelée poulet,  est l’ennemi juré du serpent et donc du reptile. Nous entendons les paroles suivantes dans le titre « Alcoolisé » (tiré de son album « D’or et de platine ») : «  Je fais le signe JUL aux poulets. », «  Je suis Alcoolisé là j’esquive les poulets. »
Or, il est anormal pour un être humain d’avoir autant de haine et de peur envers un animal comme la poule. Pour un homme normal, un poulet c’est idiot, et surtout ça se prépare avec 800g de carottes, 300g de navets, 1 oignon, du poivre, du sel, du thym et du laurier ; ça se fait cuire 2h30  à feu doux dans une marmite, pour obtenir une belle poule au pot à l’ancienne.

Concernant le signe JUL, nous le voyons partout et de nombreux adeptes de cette secte le pratiquent.  Tout le monde pense y voir les lettres JUL, mais en réalité cela forme 3 V, signifiant Veni, Vidi, Vici (« Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu. »), un lien direct avec la domination mondiale. Cela fait également référence à la série V datant de 1983 (et non le remake honteux de 2009), une œuvre culte mettant à l’honneur des créatures au sang bleu…et froid.


Toujours pas convaincu ?  Alors écoutez le titre « Aujourd’hui ». A 2min13, on peut entendre : « Papalali, oh palalam, papalali, papalalam, ,papalali, papala, papalalam, papapala, palalali palam , oh , papalalam, palali, oh palalam ». Certaines personnes croient y voir un simple manque de talent ou d’inspiration, mais non ! Il s’agit d’un dialecte. Si vous achetez le vinyle de JUL « D’or et de platine » et que vous passez cette chanson à l’envers, vous pourrez entendre :
« Satan est ton maitre, je vais te rouler dessus dans la tess et  bouffer tes organes dans un kebab ».

Nous émettons d’ailleurs la théorie selon laquelle le vocodeur est une technologie reptilienne. Les sons pénètrent dans le cerveau de nos jeunes adolescents. Ces derniers se font alors ronger les cellules grises par des ultrasons et se rallient ensuite à la cause de Jul (et de Maître Gims, son ennemi juré), pour au final se faire manger le foie dans le centre de la terre. Le vocodeur n’est donc en aucun cas une sympathique invention faite pour permettre à tout un chacun de devenir chanteur.
Pour clore la question des indices semés dans les paroles des chansons de JUL, notons que l’artiste a lui-même reconnu être un extraterrestre en précisant : «  Je suis un OVNI. » « [au] cœur froid comme la banquise, ce game me fait pas bander », dans une chanson étrangement intitulée « cagoulé ». On ne peut qu’y voir une référence très claire à son sang froid de reptile. Concernant « le game », je traiterai peut être ce problème dans un autre article (si la Frasque digère déjà celui-là). Je l’intitulerai alors : les problèmes érectiles du lézard.

De vrais professionnels de la cause reptilienne ont été interrogés via des groupes Facebook du type Reptilians, Ufos & Conspiracies (37000 membres) ou encore Reptilians Aliens Disclosure (95000 membres…voilà qui laisse une petite marge à la frasque et ses 6500 membres). Le principe est simple. Je leur ai demandé si JUL était un reptilien et comment il était possible de le détruire. Sur un panel de milliers de réponses, trois grandes tendances se sont dessinées :


Vous ne comprenez pas la langue de Shakespeare ? Vous n’aviez qu’à fréquenter plus assidûment les cours d’anglais de Mme Robinson.
Mais sachez que l’élément le plus inquiétant qui ressort de ces échanges est l’importance donnée à la théorie de la dominance démoniaque dans le monde de la musique et l’incapacité de détruire un lézard illuminati. Concernant Nicky Minaj, la prépondérance de son fondement, à peine voilé par ses strings à paillettes, nous laisse penser que, sous ses airs de bimbo du rap, se cache une reine lézard prête à pondre.

Selon Jacob, Jul n’est pas un reptilien…mais moi oui. Alors, suis-je en train de vous manipuler?  Peut-être…
Pour finir voici le commentaire le plus pertinent auquel j’ai pris la peine de répondre.


Dans les grandes lignes, ce commentaire laisse penser que  JUL serait membre d’un gang américain. Etrange affirmation…tout comme celle qui consisterait à dire que la Frasque est une association de lutte contre l’alcoolisme.

Ceci dit,  avez-vous fait le rapprochement entre la ville de Marseille et la planète Mars ? Voilà qui ne peut être une coïncidence…N’avez-vous jamais remarqué l’étrange langue parlée par les Marseillais ? (Pour information, sachez que, contrairement à ce qu’affirment les habitants de la planète Marseille, on ne dit pas « Joaane » mais « Jaune ». De même, on ne dit pas « Tintene » mais « Tintin »). Ce défaut de prononciation se retrouve chez de nombreux reptiliens souffrant d’une malformation des cordes vocales les empêchant de  pouvoir prononcer tous les mots correctement.

Nous avons eu beaucoup d’échanges avec les membres de ces groupes et ces derniers sont, en grande majorité, convaincus (du moins je l’espère) de la puissance néfaste du rappeur. Ma seule inquiétude réside dans le fait qu’aucun d’entre eux n’a pu me donner d’informations cohérentes sur la manière de l’annihiler. Peut être qu’en lui faisant livrer des cahiers de vacances « Passeport » chaque semaine, il perdrait un peu de son pouvoir ?  Il améliorerait en tout cas ses connaissances de la langue française…
Nous avons cherché à le contacter directement afin qu’il puisse se défendre. Malgré nos multiples relances, Jul n’a jamais répondu.

Malgré toutes ces preuves irréfutables,  peut-être ne me croyez-vous toujours pas. Mais essayez donc d’écouter 40 titres de Jul et de m’apporter des preuves contradictoires.
Et surtout…le jour où vous vous retrouverez dans une grotte, en train de vous faire manger le cœur par la Reine d’Angleterre…votre cœur qu’elle accompagnera d’un petit verre de Chablis (les lézards adorent le vin blanc)…alors oui, à ce moment-là, vous repenserez à moi et à cet article et vous vous direz : j’aurais dû y croire.

Ce travail d’investigation m’ayant laissé traumatisé et marqué à vie,  j’ai contacté la Cour Pénale Internationale, pour demander l’arrestation du rappeur. Je n’ai, pour l’instant, reçu aucune réponse. Mais sans doute cette organisation a-t-elle déjà été infiltrée par le conglomérat fascisant reptilien de gauche. A suivre…

Clément Bruno

Reference :
Fr.wikipedia.org/wiki/Reptile_humanoide
8e-etage.fr/2014/11/07les-reptiliens-la-plus-grande-conspiration-politique-jamais-inventée
cristalain.over-blog.fr/article-entretien-avec-une-reptilienne
stopmensonges.com/les-reptiliens-histoires-temoignage
vritreptilienneethumainame.unblog.fr/2015/03/06/lesreptiliens
hatem.com/CPNreptilerie.htm
conspirationreptileien.e-monsite.com
elishean-portesdutemps.com

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.