Top 100 rap français

Alors qu’on nous présente un rap français décadent, englué dans un pastiche aussi constant que consternant d’une trap de bas étage, on a voulu se replonger dans 100 des plus beaux bijoux de cette musique trop souvent sous-estimée. 100 morceaux qui nous ont rendu fous, et qu’on écoutera toujours. 100 morceaux à conserver précieusement sur son vieil ipod nano 2Go avant d’aller se réfugier sur une île en cas de fin du monde… Premier épisode cette semaine, avec les tracks classés de la 100ème à la 81ème position.

100/ Pavillonner – Aelpeacha

Album : J’arrive classique (2003)

Un classique du A, ode au mode de vie « paisible » (ou pas) des zones pavillonnaires à la sauce G-Funk. Un morceau on ne peut plus d’actualité en ces temps caniculaires.

99/ Boom back – Séar lui même

Titre inédit (2010)

« Je suis au fond aux séances de studio », pas rancunier, Séar rend hommage à l’âge d’or du hip hop français. C’est évident, au prorata de son talent, ce lourd kicker n’a jamais eu la carrière qu’il méritait.

98/ Kalaash – Booba ft. Kaaris

Album : Futur (2012)

Un peu tôt pour intégrer ce missile sol-sol dans ce classement nous diront les puristes de 14 ans ? On leur met nos gros doigts de pied.

 

 97/ Dans le club – TTC

Album : Bâtards sensibles (2004)

Tido, Teki, Cuizinier sur une prod de Para One aussi fat que Mr Latex !

96/ Effet boule de neige – Gandhi

Album : Le point G (Jeux de maux) 2010

A Bruxelles aussi on sait faire du rap français. « Je claque tout dans mes baskets mais pourtant je me sens à côté ». Merci, au revoir.

<

95/ Millénaire – One shot

Album : BO Taxi 2 (2000)

Qu’elle était lourde la BO de Taxi 2… Et qu’est-ce qu’elle manque cette époque ou les collectifs fleurissaient en bouquet de talent, loin des sombres histoires de clash. R.I.P.

 

 

94/ Reuf – Nekfeu

Album : Feu (2015)

Ok l’album est sorti il n’y a même pas un mois… Mais vu le talent inné et l’ascension fulgurante du bonhomme, on prend le pari qu’il sera certifié classique dans 5 ans. A écouter cet été sans modération en sirotant un smoothie banane.

93/ Au summum – 113

Album : Dans l’urgence (2003)

Tube de l’été 2003, « Au Summum » c’est l’un des plus beaux coups de poker du trio de Vitry. Après le semi échec de “113 Fout la Merde”, Rim-K et consorts décident de rebondir et sortent quelques mois plus tard une réédition de l’album : « Dans l’urgence ». Jackpot ! Emporté par un groove imparable et des couplets de Rim-k et AP au diapason, « Au Summum » remet le 113 en selle. Dans ce contexte, le refrain prend tout son sens : « On prend des risques, on s’fout des lois / On mise tout ».

92/ J’voulais – Sully Sefil

Single : J’voulais (2001)

Un scénario à la Heat (en plus cheap) compilé dans un « clip court-métrage » : suffisant pour laisser une trace dans l’histoire du rap français. Après ça plus de son, plus d’image, Sully a disparu, mais vraiment…

91/ La Playa – La clinique

Single : La Playa (1997)

Les couplets sont infâmes, le clip est beauf, et pourtant plus le temps passe, plus ce morceau improbable demeure irrésistible. La faute au refrain et à ce beat envoutant ? Peut-être. En attendant, vivement les vacances…

90/ La rage – Keny Arkana

Album : Entre ciment et belle étoile (2006)

Bon résumé en 4min de ce qui t’anime après t’être enfilé les 3h30 de l’année du zapping…

89/ Caramel – Doc Gynéco

Album : Quality street (2001)

Des feuilles et une Camel, la dolce vita selon le Doc. Et aussi son dernier coup d’éclat. C’est ça d’abuser des bonnes choses Bruno. Le mec freestyle aujourd’hui au rayon fruits et légumes de ton Franprix, avec le QI d’une courgette.

88/ Rov or Benz– Hologram Lo’ ft. Prince Waly & Alpha Wann

EP : Deeplodocus (2014)

Une instru massive d’Hologram Lo et deux MC invités à démontrer qu’ils symbolisent bel et bien le futur du rap en France. « Affolez-vous c’est sérieux ! ».

87/ Youssoupha est mort– Youssoupha

Album : Eternel recommencement (2005)

Bakary Potter sur un sample de « Ma petite entreprise » d’Alain Bashung, la magie opère. Sur le dernier couplet, Youss’ t’emmène visiter le paradis, ah poésie quand tu nous tiens.

 

85/ L’Palais de Justice – Freeman ft. K Rhyme le Roi

Album : L’Palais de justice (1999)

De l’album du même nom, certifié disque d’or et sorti en 1999, « L’Palais de Justice » c’est le track rap conscient de la fin des 90’s comme on l’aime. « La main sur le mic, la tête ailleurs » !

84/ Pose ton gun – NTM

Album : Suprème NTM

Une certaine vision de l’apaisement. Classic shit.

83/ Y’a pas d’couleur – Kery James ft. Kader Riwan

Album : Si c’était à refaire (2001)

Hymne à l’amour, hymne à la tolérance, et finalement hymne au progrès, ça aurait quand même plus de gueule que La marseillaise, et celle-là tout le monde la chanterait. Par le type le plus conscient du rap conscient.

82/ Solaar Pleure – MC Solaar

Album : Cinquième As (2001)

Attendu au tournant après un 4ème album, on peut le dire, complètement flingué. Claude MC chougne sa rédemption et on en redemande. Le reste de l’album est excellent mais ce premier titre mystique est sans doute le meilleur. « 500 one + 165. 111 x 6 le code barre de l’antéchrist ».

81/ La preuve par 3 – Saian Supa Crew

Album : KLR (1999)

« Il y a de quoi se faire du souci, quand au devenir de l’homme sur la planète, à commencer par ce pays dans lequel je vis ». Sur une idée originale de Jacques Chirac : « le bruit et l’odeur », 3 ans avant le 21 avril 2002, triste France !

Par Adrien Hennegrave et Antoine Morelle.

Share: