Alors qu’on nous présente un rap français décadent, englué dans un pastiche aussi constant que consternant d’une trap de bas étage, on a voulu se replonger dans 100 des plus beaux bijoux de cette musique trop souvent sous-estimée. 100 morceaux qui nous ont rendu fous, et qu’on écoutera toujours. 100 morceaux à conserver précieusement sur son vieil ipod nano 2Go avant d’aller se réfugier sur une île en cas de fin du monde…

PS : cela a beau être la fin de notre Top 100, et on est sûr d’avoir oublié des morceaux qui vous tiennent vraiment à coeur ! C’est comme ça, il a fallu faire des choix.  Pour réparer l’injustice et prolonger encore le plaisir, dîtes-nous votre morceau préféré absent du classement en commentaire, et nous l’intégrerons prochainement dans un article dédié : « Les oubliés du Top 100 du rap français ». A vous de jouer !

20 / PENDEZ LES, BANDEZ LES, DESCENDEZ LES – X MEN

Compilation : Hostile Hip-Hop (1996)

En 1996, les X-Men c’était Ill et Cassidy encore accompagnés d’Hifi, qui s’éclipsera peu de temps après cet enregistrement. Eminences grises du fructueux collectif Time Bomb, les trois MC originaires du 20ème posent sur tous les gros projets de l’époque et c’est donc tout naturellement qu’on les retrouve sur la compile Hostile Hip-Hop avec ce bijou devenu culte.

 

19 – LES TEMPS CHANGENT – MC SOLAAR

Album : Paradisiaque (1997)

La fin du top approche et on vous aura balancé un peu de tout. Du plus récent et du plus old school, pour la simple et bonne raison qu’on n’est pas forcément d’accord avec le sempiternel « le rap c’était mieux avant » ! Et parce qu’à dire vrai, au sujet du rap, on partage plus cette phase fataliste de Solaar dans Les temps changent : « avant c’était différent, maintenant c’est différent ». Sur une production de Philippe Zdar en collaboration avec Boom Bass, et sorti en 97 sur l’album Paradisiaque, ce bijou rencontre un énorme succès à sa sortie dans les bacs. Une douceur de plus dans l’impressionnant répertoire de Solaar où le talentueux MC fait une nouvelle fois étalage de toute sa classe avec son traditionnel flow de velours et son élocution parfaite, presque divine.

 

18SANG D’ENCRE – LUNATIC FT. ARSENIK

Compilation : Sand d’Encre

« A L I N O C A L B O O B Arsenik Lunatic dit haut c’que tu penses tout bas »

Lino et Calbo featuring Booba/Ali. Arsenik et Lunatic sortent les hachoirs à punchlines pour découper finement « façon sashimi » une instru qui sample le fameux Shot ‘em up de Nas. Alors, oui c’est vrai le truc est cru, mais c’est comme ça que ça mange, vois-tu !

 

17 –  PASSI – 79 à 99

Album: All Stars (1999)

Remix du titre 79 à 97 extrait de son premier album solo Les tentations, 79 à 99 parachève avec brio le parcours de Passi, une autobiographie à la hauteur de sa carrière. Pionnier d’une culture dont il a nourri le genre à ses débuts avec son groupe Ministère A.M.E.R puis en créant le groupe Bisso Na Bisso, son altesse double S est avant tout un passionné de musique qui sera à l’initiative de nombreux projets qui ont marqué l’histoire et qui pour la plupart seront couronnés de succès. Du Secteur Ä aux mythiques compilations Première classe et Dis l’heure, Passi n’est pas qu’un simple producteur mais bien un ambassadeur de l’Afrique qui n’a eu de cesse de promouvoir la musique qui le faisait vibrer. Un grand monsieur quoi…

 

16 – ON FAIT LES CHOSES – NEG MARRONS FT. MYSTIC, PIT BACCARDI  & ROHFF 

Compilation : Première Classe Vol. 1 (1999)

Première classe est une compilation sortie en deux volumes en 1999. Le projet réunissait alors la crème de la crème de l’époque, et On fait les choses s’impose sans discussion possible comme la pépite emblématique de ce double opus. Mystic, Rohff, Pitt Bacardi et Les Négs Marrons livrent un morceau génial dans la plus pure tradition des freestyles de la fin des années 90. Sur un sample des Étrangers de Léo Férré, la prod. est d’une élégance rare et chaque couplet d’une précision sans faille. On se permettra simplement ici de délivrer une mention spéciale à celui de Jacky (Neg’ Marrons) qui « cisaille sans faire de détail » et qui ne nous avait pas toujours habitué à un tel niveau d’excellence.

 

15 – DEUX ISSUES – KERY JAMES

Album : Si c’était à refaire (2001)

Trois années après avoir signé l’excellent Le Combat Continue et une tournée des plus prometteuses avec la Mafia k’1 Fry, Kery revient avec son premier album solo et prend un contre pied inattendu qui marquera le millésime 2001 du rap français. Sans renier les bases de son identité musicale à travers des morceaux chargées de haine (J’ai mal au cœur, Pour une poignée de dollars), Kery reviens le cœur chargé d’émotions et de regrets. Converti depuis peu à l’Islam et ayant exprimé à plusieurs reprises sa volonté de quitter définitivement le milieu de la musique suite à l’assassinat de son meilleur ami Las Montana, il a pris le recul nécessaire pour composer un album qui fait table rase du passé. Deux issues est le titre le plus hip-hop de l’album, pour rappeler au milieu qu’il est désormais un G’z repenti mais qu’il est encore capable de rapper sur un boom bap à l’ancienne. Avec froideur et de manière très explicite, Kery James dépeint avec justesse une réalité des quartiers et de la délinquance des plus fatalistes. Pour éduquer la jeunesse et donner plus de poids à son message, Dry, Rim’k, Manu Key, AP, Rohff et j’en passe ont été invité pour rapper les textes du morceau face caméra.

 

14 – 94 – ROHFF

Album: La Fierté des Nôtres (2004)

D’abord sorti en maxi pour faire patienter les aficionados et préparer le grand retour de ROH2F dans le game, 94 sortis en 2004, replace le département du Val de Marne sur la carte du rap. Sur une production West Coast de Deanun Porter, producteur proche d’Eminem et Dr Dre, Housni chemine lyricalement avec classe et sans chicot dans son département pour saluer ses grands ensembles de béton. Si l’on devait retenir un seul morceau du bonhomme, ce serait celui-ci car au delà du message premier du morceau, les images qu’il nous renvoie et l’avalanche de flow qui s’abattent sur l’auditeur sont d’une rare pureté. Certifié double disque d’or avec plus de 200 000 ventes, on se souviendra du freestyle d’une demi heure sur Skyrock confirmant ainsi son statut de « Padre du Rap Game ».

 

13 – LA SEDITION – MYSTIK Feat 2BAL2NEG

Album : Ma 6-T va Crack-er (1997)

Ghetto anthem en puissance tiré du film Ma 6-T va Crack-er,  La Sédition est clairement l’un des morceaux les plus emblématiques de la bande originale car il semble être la synthèse parfaite du propos défendu par Jean François Richet tout au long de son long métrage. Fait rare dans le rap, le réalisateur a mis en image le morceau sous forme de vidéo clip dans la scène finale du film. Sur fond d’émeute violente au Beauval, cité de Meaux dans le 77 dont les trois Mc’s sont originaires, Mystik et 2 Bal crachent leur haine antisystème sur une production des plus soigné de White & Spirit. Il y a des morceaux parfaits qu’on ne changerait pour rien au monde et ce feat en fait partie… Une collaboration mythique des plus explosives.

 

12LES BIDONS VEULENT LE GUIDON – TIME BOMB

Compilation: Time Bomb Vol.1 (1995)

“Paris 18éme (…) pour un freestyle d’enculé” résume plutôt bien le concept du morceau. Sur un sample du saxophoniste de génie Paul Gonsalves, les super héros de Time Bomb viennent une fois de plus faire étalage de tout leur talent sur un 16 mesure chacun pour une compétition des plus saines. En alliant des textes crues à une technicité de flow impeccable, les mecs ne le savent pas encore mais ils viennent de changer la face du rap en cassant les codes traditionnels de leur époque et ce pour toujours. Y’a trop d’négros fort ici…1996 époque sacrée du rap, 20 ans déjà…

 

11 – SEINE ST DENIS STYLE – NTM

Album: Suprême NTM (1998)

20 avril 1998 : NTM atteint le sommet de sa légende. Avec 40 000 exemplaires écoulés le jour de sa sortie, l’album Supreme NTM entre dans l’histoire, car aujourd’hui encore, aucun artiste « rap français » n’a fait mieux. Ce chiffre permet de saisir un peu mieux le phénomène de société qu’était alors le groupe en cette fin de millénaire. Un phénomène reposant sur l’accord parfait entre rap « hardore » et rap « conscient », qui propulse le duo en haut de la pyramide du hip hop français. Seine St Denis Style est sans conteste le tube de l’opus, et certainement l’un des morceaux les plus exaltants du genre. Dans le clip on retrouve la cellule de garde à vue de Laisse pas trainer ton fils et on se surprend à être toujours aussi choqué, 18 ans après, par l’énergie délirante déployée par ce bon vieux fou de Didier Morville.

 

10 – MA DEFINITION– BOOBA

Album: Temps Mort (2002)

Après avoir défrayé la chronique avec Lunatic en indépendant, Booba se lance en solo en 2002 avec Temps Mort, laissant ainsi présager la fin du groupe qui décidera l’année suivante de se séparer. Ma Définition résume à lui seul l’étendue du talent de notre ourson national. Lui qui sur Mauvais Oeil se revendiquait d’un style sombre et hardcore explore ici des facettes d’un style qu’il n’avait alors dévoilé jusqu’ici. Avec amertume, il donne une dimension noble aux thèmes de la rue usant d’un cinquième degré qui laisse à penser qu’il préparera à l’avenir encore bien des surprises. Réalisé en majeure partie par deux des producteurs les plus mythiques du rap français, Clément d’Animalsons et Fred Dudouet, le second a.k.a le Magicien, architecte du son 45 Scientific, signe ici un petit bijou dont on frissonne encore à l’heure ou nous écrivons ces quelques lignes.

Ma plus grosse fierté sur cet album, c’est « Ma Définition »: la mélodie est composée d’une boucle magnifique, les lyrics sont forts, et rythmiquement, c’est original. C’est un tout. […] « Ma Définition », techniquement, il est compliqué, pour rapper dessus, mais aussi à programmer. J’ai eu de la chance que Booba ait accroché à ce que je fais.

Fred Dudouet, aka Fred Le Magicien (source : abcdrduson.com).

 

09 – 93 HARDCORE – TANDEM

Album: C’est toujours pour ceux qui savent (2005)

La rue, c’est eux et le hardcore c’est un peu leur dada. Après avoir sortis chez Première Classe en 2001 un premier EP intitulé Ceux qui savent m’écoutent, Tandem revient plus déterminé que jamais avec C’est toujours pour ceux qui savent (vous noterez la recherche incroyable dans l’enchaînement des intitulés de projets). L’album et ce morceau tout particulièrement marquèrent alors l’apogée du rap hardcore en France. Un hymne désabusé anti-système à la hauteur des réalisations signées Kilomaître Production : ça gueule en bas du bloc, ça tire et ça ride pire que les Ruff Ryders dans le pire ghetto des U.S. Le video clip fait d’ailleurs vite polémique et le groupe se fait naturellement remarquer par le public rap. Jamais un album de rap hardcore n’a si bien vendu (73 200 ventes), ce qui obligea notamment Skyrock à les passer en playlist. La Seine Saint-Denis, département le plus pauvre de France, se voit alors stigmatisé une fois de plus par Nicolas Sarkozy, Ministre de l’Intérieur de l’époque (la racaille, le kärcher tout ça tout ça). S’en suit quelques mois plus tard la mort de Zyed et Bouna qui déclenchèrent les émeutes violentes de Clichy-sous-bois. Mc Tyer et Mk Kregor avait alors été invité à participer à un débat televisé sur France 3.

 

08 – MAMA LOVA – OXMO PUCCINO

Album : Khéops – Sad Hill (1997)

Sorti sur la compil Sad Hill de Kheops en 97, Mama lova est le track qui propulse Oxmo sur le devant de la scène en 98. Avec cette déclaration d’amour à sa mère, et plus généralement à toutes les « mère de scarla », Oxmo entrouvre les portes de ce qui deviendra son univers : un rap réaliste, mélancolique et rempli de tendresse. A l’époque, c’est aussi la première fois que le visage fracassé d’Abdoulaye Diarra apparaît dans un clip. Quelques mois plus tard ce sera la sortie d’Opéra Puccino et le début d’une carrière aussi brillante qu’impressionnante.

 

07 – NIRVANA – DOC GYNECO

Album : Première Consultation (1996)

Sorti en 1996, Première consultation obtient un double disque de platine deux ans plus tard en 1998 avec plus de 700 000 exemplaires vendus. Le succès est colossal. Il faut dire qu’au milieu d’un nombre vertigineux de classique tels que Dans ma rue, Vanessa, Né ici, ou encore Passement de jambes, on trouve l’indétrônable Nivana. Un morceau où le Docteur atteint tout simplement la perfection chirurgicale, toujours sur le même mode opératoire, dans sa blouse (taillée sur mesure) de fonsdé nonchalant au flow plus suave qu’une danse lascive de Shakira.


(CLIP) Doc Gyneco – Nirvana par laffranchi
 

06 – SAMOURAI – SHURIK’N

Album : Où je vis (1998)

Presque 10 ans après avoir fondé IAM avec Akhenathon en 1989, Shurik’n sort son premier album solo Où je vis qui sera certifié double disque d’or avec près de 200 000 ventes. L’homme que l’on sait très influencé par les cultures asiatiques, et les arts martiaux en particulier, livre avec Samourai son véritable classique, sa référence, sa bible. De ce hit, Shurik’n aura aussi pondu une version plus « variété », plus mainstream, en collaboration avec Wallen : Ceux qui disent non ! Et arrête de mentir, même si c’est inavouable, on sait que tu l’as connais encore par cœur…

05RETOUR AUX PYRAMIDES – X-MEN

Album : Ma 6-T va Crack-er (1997)

Composé spécialement pour la bande originale du film de Jean-François Richet « Ma 6-T va Crack-er », les X-Men (Contraction de Malcom X et des Marvel renommé aujourd’hui les X pour ne pas se coller un procès de la firme au cul) marquèrent à jamais la planète rap. Titre phare du groupe militant, Retour aux pyramides trône au sommet des plus grands morceaux du rap français, mais c’est avant tout à l’époque une simple connexion entre Sek et Mars et les producteurs du label White & Spirit qui géraient le projet de B.O du film en étroite collaboration avec le réalisateur. La légende raconte qu’ils auraient enregistré toute la session studio le cul vissé sur leurs chaises ambiancé par la bédave, et non debout comme la bienséance l’exige normalement. Leur style décomplexé et leur phrasé unique confèrent au tandem de l’écurie Time Bomb un mysticisme et une aura qui perdure encore à l’heure d’aujourd’hui. On vous passera les innombrables shot out et clins d’œil que le milieu du rap à rendu au groupe, on vous citera juste l’hommage réussi de La Fouine dans un morceau intitulé Pyramide en 2014.

04 – MYSTERE ET SUSPENS – FF

Album : Art de Rue (2011)

2001, la FF sort son deuxième album. Estampillé Art de Rue l’opus sera certifié disque d’or huit jours seulement après sa sortie, et totalise aujourd’hui plus de 450 000 exemplaires vendus. Mystère et suspens c’est encore une production géniale de Pone avec un sample de Toto, I won’t hold you back qui en fait l’un des plus beaux morceaux de rap français de l’histoire. Un track mélancolique, mais magique, avec lequel le groupe de la cité phocéenne semble avoir atteint sa maturité artistique et musicale. Un pur chef d’œuvre.

03 – LES PRINCES DE LA VILLE – 113

Album : Les Princes de la Ville (1999)

Le 113 a marqué par son succès critique et commercial à bien des égards. Après avoir sortis Ni barreaux, ni barrières, ni frontières en 1998, les Vitriots reviennent un an plus tard plus déterminé que jamais. Disque de platine et révélation de l’année aux Victoires de la Musique, l’album Prince de la Ville marque un tournant pour la culture hip hop et l’industrie du Rap en France. DJ Mehdi, 4ème homme de l’album appose tout au long de ce projet sa signature avec des mélodies empruntées de techno, de house et de funk, en incluant notamment sur l’album de longues plages instrumentales. Les deux dernières minutes du morceau annoncent clairement ses aspirations électroniques futures. Le breakbeat prend tout son sens sur le sample filtré et lancinant de Curtis Mayfield, Make me believe in you, qui donne une énergie aux positions contestataires du groupe nous livrant sans détour avec authenticité et optimisme leur fierté d’appartenir à la ville dont ils sont à jamais les princes.

02 – DEMAIN C’EST LOIN – IAM

Album : L’Ecole du Micro d’Argent (1997)

C’est durant un été 97 en studio à N.Y que le désormais classique Demain c’est loin a été produit. Composé de deux couplets sans pauses ni refrains, IAM nous hypnotise de leur flow comme pour nous marteler des réalités de leur vie. Le morceau, véritable fleuve d’inspiration de plus de 9 minutes, traverse les quartiers les plus durs de Marseille. On boit mécaniquement leurs paroles, usant avec talent chacun leur tour de géantes figures style. Shurik’N abuse de l’anadiplose (liaison de deux phrases par la répétition du dernier mot de la première), et Akhenaton avec des phrases nominatives envoyées comme on lance des couteaux sur une cible. Dur à croire pour un morceau si long, mais il n’a fallu que quelques jours pour les deux Mc’s pour pondre cette pépite. Comme quoi parfois, sur un loop de 10 secondes fait maison, quelques prises plus tard et beaucoup d’inspiration (et de talent aussi), on peut faire des merveilles. Le combo son/clip forme un cocktail détonnant. Bref… on tamponne le tout : CLASSIQUE.

01 – HLM 3 – LUNATIC

Album : Mauvais Œil (2000)

Souvent relégué derrière La Lettre, Civilisé ou encore Pas le temps pour les regretsHLM3 n’est certainement pas le titre le plus reconnu de Lunatic et pourtant… D’un point de vue complètement subjectif, on affirmerait bien ici que sur ce morceau Booba livre certainement ses deux meilleurs couplets, et peut être les deux meilleurs couplets de l’histoire du rap français tout court… Mais ça c’est purement subjectif.

Ce qui l’est moins en revanche c’est la complémentarité des deux MC’s et la dualité de leurs personnages qui confère aujourd’hui encore un aspect mythique aux productions présentes sur Mauvais œil, leur unique album, sorti en 2000. Ali, le sage et pieux et Booba l’insoumis furieux, sont épaulés sur HLM 3 comme sur le reste de l’opus par Animalsons, qui signe une production « hangar » on ne peut plus underground. HLM 3 c’est le rap français dans tout ce qu’il a de plus authentique à offrir, en témoigne la leçon de scratch à la fin du track. C’est donc notre image d’Epinal du genre. Au dessus c’est le soleil…

Ecrit à quatre mains par Adrien Hennegrave et Ghislain Toublan. 

De 20 à 40 –> http://lafrasqueparis.com/top-100-rap-fr-part-4/
De 40 à 60 –> http://lafrasqueparis.com/top100-rap-fr-part3/
De 60 à 80 –> http://lafrasqueparis.com/les-100-plus-grands-morceaux-du-rap-francais-80-60/
De 80 à 100 –> http://lafrasqueparis.com/les-100-plus-grands-morceaux-du-rap-francais-100-80/

Share: