Mac Miller frappe fort avec le court-métrage "Cinderella"

Extrait de son album The Divine Feminine sorti en septembre dernier et qu’on avait bien kiffé (bel euphémisme). Ce qui est drôle c’est que c’est le track que j’avais le moins aimé de l’album. Et après la mise en image et en le réécoutant quelques mois plus tard, je trouve que ça tabasse bien !

On finit la semaine de boulot en douceur et ces douze minutes cinématographiques dirigées par Bo Mirosseni (qui a également travaillé sur le clip de Glowed Up de Kaytranada et Anderson Paak. en 2016, et celui de When a Fire Starts to Burn de Disclosure en 2013) sont une très bonne transition avant la première timbale du weekend. Une ballade nocturne pour Mac Miller dans un club privé où Ty Dolla $ign joue le rôle du crooner, il déambule et traque une femme sensuelle et lunaire dotée d’ailes d’ange : sa Cinderella.

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy, In the rhythm of life.