Maxime Leyvastre chez No Youth Control

Pour sa première exposition de 2015, les amis de No Youth Control vous présentent le jeune photographe français Maxime Leyvastre pour l’exposition « 1 », à partir du 19 février. L’exposition durera deux mois.

Maxime Leyvastre chez No Youth Control

Maxime est un autodidacte qui a d’abord fait ses armes dans l’univers du documentaire, signant plusieurs reportages notamment sur le monde de la politique. C’est sur le terrain qu’il découvre sa passion pour l’art de la photographie. Déterminé à approfondir son savoir-faire, il atterri rapidement dans les studios Red & Pin Up.

C’est là qu’il y rencontre des photographes comme Estèle Hanania, Robi Rodriguez ou encore Roxane Lowit auprès desquels il parfait patiemment sa technique et apprend à maîtriser la lumière.

C’est ce qui fait aujourd’hui sa marque: jouer avec les réglages d’un appareil et l’exposition d’une photographie pour faire surgir la dimension surréaliste d’un sujet qui était à première vue rationnel. Et ce, sans retouches !

A l’aide d’un sens de l’observation aiguisé et de son fidèle Leica, Maxime Leyvastre cherche inlassablement à révéler la beauté des éléments du quotidien qui nous entourent.

Maxime Leyvastre chez No Youth Control
La rue est naturellement devenue un de ses terrains de jeu préféré. Le photographe y trouve une source d’inspiration pour les thèmes qu’il affectionne tout particulièrement, parmi lesquels l’errance et l’émerveillement.
Maxime Leyvastre chez No Youth Control

Le vernissage de l’exposition aura lieu le jeudi 19 février à partir de 18h dans l’espace No Youth Control, au coeur du quartier des Batignolles, 41 rue des Dames, Paris 17.

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy, In the rhythm of life.