La carte blanche à Oxmo Puccino à l'institut du monde arabe

Oxmo Puccino a souhaité encourager la jeune création en partageant sa carte blanche avec de jeunes artistes âgés de 30 ans et moins. La Rue de la création est un temps de restitution de projets d’artistes retenus sur appel à projet national (84 villes) par un jury composé de personnalités, dont Jack Lang et Oxmo Puccino, et de référents professionnels de chaque domaine concerné.
12 projets sont présentés par 22 artistes, dans 4 disciplines artistiques : les arts numériques, la danse, le design culinaire et l’écriture et interprétation.

Les artistes :

Danse

  • Je suis né le 20 septembre 1986, Smaïl KANOUTÉ (30 ans). Véritable voyage initiatique, ce projet convoque la mémoire des ancêtres de l’artiste à travers le dessin, la danse et la musique.
  • [MA], Christian SEREIN (30 ans) et Nilda MARTINEZ (26 ans). [MA] est une exploration circassienne chorégraphique qui questionne le rapport au temps et à l’autre.
  • UntitledLaura DEFRETIN (23 ans) et Brandon MASELE (23 ans) / compagnie MazelFreten. Projet né de la confrontation des influences de deux jeunes danseurs aux univers différents, Untitled explore ce qui les sépare et les rapproche.

Arts numériques

  • Jungle, Loup Blaster (25 ans) et NUMéROBé (29 ans). Deux artistes dialoguent par le son et l’image et emmènent le spectateur dans un univers profond et onirique : un voyage personnel au travers de la « Jungle » de Calais.
  • Mélodies de cas sociaux, Lauriane MORDELLET (28 ans), Tarik BENGRID (27 ans) et Hervé SALESSE (24 ans). Par le biais de la musique, de la photographie et de la vidéo, trois artistes partagent des moments d’émotion simples et sincères, vécus dans une association d’éducation populaire.
  • Or noir, Hasim AKBABA (27 ans) et Florian COHEN (27 ans). Avec beaucoup de poésie, Or noir donne à voir une vision humaniste du monde, en jouant sur les alliances contrastées de matières, de couleurs et de lumières.

Design culinaire

  • Conscience au Souk, Thibaut HARTER (21 ans), Juliette CHENE-RUIZ (21 ans) et Kenza TOUMI (27 ans).  Conscience au souk est un voyage immersif dans la ruelle d’un souk, où tous les sens sont convoqués.
  • PAROLE(S) IMAGÉE(S), Emilie-Laura ACCIPE (28 ans). Parole(s) imagée(s) explore les frontières entre le design graphique et la cuisine à travers la mise en image de textes d’Oxmo Puccino par une série d’affiches qui se mangent.
  • SSSSOUKAnaïs SILVESTRO (27 ans) et Luz MORENO (28 ans) / agence de design culinaire ToolsoffoodExpérience revisitée du souk à l’échelle d’un motif de moucharabiehSSSSOUK réinterprète les couleurs et les saveurs de ce lieu symbolique du monde arabe.

Écriture et interprétation

  • De Paris à Oran, Eddy TERKI (25 ans) et Zoulikha TAHAR (25 ans). Deux artistes ans relèvent le défi de relier Paris et Oran par une écriture installée : comme traversant la Méditerranée, les écritures arabe et française se réuniront en un seul et même texte.
  • Portraits en mégaphore, Claire MUSIOL (30 ans). Performance interactive, ce projet va à la rencontre du public pour écrire en temps réel des portraits imaginaires et donner à voir et entendre les coulisses de la création.
  • RANCE LOISIRj’écrirai(s) un livre par jour si j’y arrive, Pina WOOD (30 ans). Pina Wood se lance un défi personnel : écrire un livre par jour. Pour ce faire, elle invente des protocoles pour interagir avec le public, lui faire raconter des histoires, et corriger les étapes du texte.
Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.