Top 10 des séries underrated

Voici dix séries pas forcément inconnues de tous mais qui, hélas, n’ont pas la place qu’elles méritent dans la hiérarchie des TV show ricains. Alors La Frasque passe courageusement en mode Don Quichotte et part en guerre contre les séries de merdes : Gossip Girl, Teen wolf et autre Dexter (oui, va bien niquer ta soeur) et espère que ce Top 10 vous aidera lors des dimanches pluvieux en pleine gueule de bois.

10/ Transparent

Par Jill Soloway. Acteurs principaux : Jeffrey TamborGaby HoffmanJay Duplass

TOP 10 des séries underrated

Le créateur de ce show est loin d’être un rookie, scénariste pour Six Feet under ou Grey’s Anatomy et showrunner de United States of Tara. Mais whaou, que de balls pour cette nouvelle série, dont la première saison est étonnante et hors du commun.

Malgré les conseils de son groupe de parole LGBT un père de famille, divorcé et à la retraite, hésite à avouer à ses trois enfants qu’il se sent femme.  À travers le regard de cet homme, contraint au silence et à la dissimulation de son identité profonde, se dessine une société américaine bien loin des clichés normatifs auxquels nous sommes habitués.
Malgré le portrait dressé de ce Monsieur/Madame, on dépasse le questionnement du genre pour s’immiscer dans l’intimité d’une famille « normale ». Avec des personnages qu’on sent ballotés dans un quotidien qu’ils ne maîtrisent pas, subissant les choix que d’autres font pour eux, s’interdisant un manquement aux règles sociales établies. Le père, considéré comme dysfonctionnel car il refuse de se soumettre aux catégories que chacun se devrait de respecter (sexualité normée, place assignée par le genre dans la société), incarne finalement la seule figure d’honnêteté dans ce récit à double fond.

9/ Rome

Par John MiliusWilliam J. MacDonaldBruno Heller. Acteurs principaux : Kevin McKiddRay StevensonJames Purefoy

TOP 10 des séries underrated

L’une des séries les plus chères de l’histoire de la télévision et surtout une belle introduction pour GOT une dizaine d’années plus tard. C’est aussi à ce titre que Rome fit irruption en août 2005 dans la grille des programmes du HBO. Réalisée en coproduction avec la BBC et la RAI, la fiction affichait un budget de plus de 100 millions de dollars pour une première saison de 12 épisodes d’une heure. Quelque 10 millions supplémentaires furent dépensés pour la promotion, le but étant de faire une fiction à la hauteur des faits historiques ! Rome est une des séries qui a servi à démontrer autant du côté des critiques que du côté spectateur que la télévision peut légitimement nourrir de très grandes ambitions dans l’industrie du divertissement.

Parallèlement aux récits guerriers et politiques qui constituent la trame principale de l’histoire, est développée une narration centrée autour de deux soldats, Lucius Veronus et Titus Pullo , dont les noms sont cités par César dans son récit de la guerre des Gaules. Les deux fantassins ont réellement existé, mais la série leur accorde une importance qui ne repose sur aucun document historique. C’est là que la fiction prend le relais et se substitue à la mémoire. C’est là que Rome trouve son identité : fiction, récit historiques chronologiques, psychologie, tout y est. La réussite de Rome réside dans le fait qu’au-delà de la fidélité de certaines reconstitutions des événements, on est embarqué dans une atmosphère vraiment particulière, et le dépaysement est total. Impossible donc de ne pas sentir le lien de cette série HBO avec GOT.

8/ Luther

Par Neil Cross. Acteur principaux : Idris ElbaSienna Guillory

TOP 10 des séries underrated

Luther à la base c’est un grand classique : un flic aux méthodes peu orthodoxes, à la poursuite de tueurs psychopathes qui frappent au cœur de Londres. Sauf que il y a des différences de taille : Idris Elba est la première et pas des moindres. Sa qualité de comédien donne une dimension exceptionnelle à cette série, qui en plus va ausculter les recoins les plus sombres de l’âme humaine (celle de son héros, John Luther, comme celle des tueurs qu’il traque), sur fond de faits divers violents.

C’est une série très sombre il y avait un point en trop qui met en scène un antihéros de qualité. On suit le show avec anxiété, ici le terrorisme est dans le quotidien.
Et le mieux dans tout ça : Luther est comme nous, mais il est aussi le meilleur d’entre nous, et il en paie le prix fort.

7/ Rectify

Par Ray McKinnon. Acteurs principaux : Aden YoungAbigail SpencerAdelaide Clemens

TOP 10 des séries underrated

Pendant dix-neuf ans, un homme a vécu dans le couloir de la mort. Rectify est un superbe drame sur sa sortie de prison. Une entrée troublante, d’une rare sensibilité dans les séries. Un homme d’une quarantaine d’années tiré du couloir de la mort après y avoir passé 19 ans. Accusé de meurtre, battu, humilié, enfermé, brisé et finalement rejeté dans un monde dont il ignore tout : un monde libre.

Ce qui se déroule pourrait être la suite de n’importe lequel de ces faits divers, trop nombreux aux Etats-Unis, où un homme est libéré suite à une analyse ADN. Il n’avait que 18 ans quand on l’a inculpé pour meurtre, sous la contrainte, il avait avoué. En attendant un nouveau procès, il observe, la nature, les gens, la télé il apprend à vivre à nouveau. Plus qu’une renaissance on assiste à la naissance d’une âme muette qui semble hurler le désespoir et l’amour à la fois. Néanmoins, l’ADN ne change pas tout, beaucoup d’habitants haïssent toujours cet homme. Sa famille, elle, tente de l’aimer. Bercé dans cette tempête de contradictions, il tente de naviguer et d’avancer.

Cette magnifique oeuvre contemplative, latente mais jamais ennuyante suffit à dénoncer l’atrocité et les dérives judiciaires du système américain. Malgré les drames, la passion que sa sortie de prison entraîne, le plus important est finalement le sentiment le plus simple de la série : l’émerveillement de Daniel pour la vie qu’il redécouvre.

6/ Peaky Blinders

Par Steven Knight. Acteurs principaux : Cillian MurphyTom HardyPaul Anderson

TOP 10 des séries underrated

Alors pour faire simple avant de rentrer plus dans le sujet : tu vois Boardwalk Empire ? Et bien c’est la même qualité immersive dans les décors et l’atmosphère. Sauf que là, tu ne te fais pas chier à en mourir. A l’image on est bien sur une des meilleurs séries de l’histoire. Pour incarner le personnage principal, Thomas Shelby les producteurs ont choisi, Cillian Murphy. Surtout connu pour son rôle dans Inception, il montre ici toute l’étendue de son talent. Il apporte une profondeur et un charisme au personnage de Thomas Shelby, à tel point qu’on en vient à admirer ce dernier.

L’homme de la famille, mais quelle famille : les Shelby, sont fiers, sur leur passage, on s’écarte, on se cache, on s’incline. Les enfants le contemplent les yeux pleins d’admiration, les passants baissent la tête, la police les salue par leurs noms. Il semble un prétendant au trône anglais. Dont la couronne est une vielle casquette gavroche avec deux lames de rasoir cousues dans la visière (peak). Une plongée brutale et élégante dans le quotidien de ces gangsters du Birmingham de l’entre-deux-guerres.

Une série esthétiquement remarquable, ancrée dans une réalité historique et sociale violente : le cœur de l’Angleterre industrielle où se tuaient à la tâche des hommes brisés, tout juste revenus des tranchées. Combats sanglants, manipulations, mensonges, Peaky Blinders mêle à la réflexion historique le thriller, la tragédie et la romance. Une richesse narrative symbolisée par l’évolution de Tommy Shelby, « bloc de glace hanté par la guerre, fermé aux émotions, et qui va progressivement fondre et redevenir humain », explique Steven Knight.

5/ The walking dead

Par Frank Darabont. Acteur principaux : Andrew LincolnSteven YeunNorman ReedusDanai Gurira

TOP 10 des séries underrated

De nombreuses saisons et pourtant aucun signe d’essoufflement. Chaque épisode vous scotche et vous bouleverse ! Tant dans les intrigues auxquelles sont confrontés les différents groupes de survivants, que dans le développement et les tensions des personnages ou dans les efforts pour renouveler le point de vue de la narration, en accord avec l’endroit où se situe l’action.

Comment en attendre moins d’AMC, qui a quand même à son actif quelques séries pour adultes d’une qualité qui n’est plus à démontrer : Breaking Bad, Mad Men, ou encore Rectify (voir ci-dessus) Ici contrairement à Game of Thrones, quand on tue un personnage important, on le respecte un peu. Quelques épisodes focus et une fois qu’on l’aime : boom il se fait bouffer, violer ou exécuter.

Première série de « zombie » qui en respecte tous les codes mais se préoccupant davantage de la psychologie du groupe de survivant et de ses rapports avec les autres que des zombies. Finalement les walkers ne sont qu’un décor, bien dégueulasse mais malgré tout ils sont uniquement une toile de fond pour laisser aux humains tout le bonheur de nous montrer ce qu’ils ont de meilleur et surtout ce qu’ils ont de pire. Cette vision du monde et de la race humaine assez pessimiste donne à cette série une profondeur incroyable.

C’est sans doute la plus sombre de l’histoire du petit écran .Tout en donnant visuellement l’impression d’etre au cinéma.

4/ Shameless  (Us)

Par Paul Abbott et John Wells. Acteur principaux : William H. Macy, Emmy Rossum,  Steve Howey, Jeremy Allen White

TOP 10 des séries underrated

Première précision : c’est l’une des rares séries reprisent par des ricains qui est meilleur que la version anglaise.
C’est LA GIFLE de ce top. Car c’est exactement le terme pour définir cette série. Un Chicago contemporain, de la bonne white-trash, alcoolique, droguée facon beatnik à l’oxi et tout ce qui peut y avoir dans la pharmacie de ta grand mère séropo. C’est le décor dans lequel déambule une joyeuse famille : le daron alcoolique, égoïste, menteur et manipulateur, la mère bipolaire, la sœur jouant le rôle de madre ultra débrouillarde, grande gueule et déversant son seum de la réalité dans des cuites et le sexe violent. On vous en passe mais cette famille possède une chose incroyable : la solidarité. Et dans le milliard de merdes (plus ou moins crédibles) qui peuvent leurs tomber sur la gueule, ils sont là les un pour les autres.

Ça sonne vrai, c’est de l’adrénaline en barre, jouissif car on à l’impression que les perso nous vomissent sur les pieds, mais un vomi de vérité. Toutes les contradictions de vrais personnees, l’énergie et l’attachement liés au désespoir. Cette gifle tape fort. Et ça fait du bien !

3/ Sons of Anarchy 

Par Kurt Sutter. Acteurs principaux : Charlie Hunnam ,Mark Boone Junior

TOP 10 des séries underrated

C’est une série terriblement prenante et fascinante, avec le temps l’intensité de l’histoire s’accentue et devient insoutenable. Alors ici pas de marcheur blanc, ou d’envie de tuer Cerseï cette connasse consanguine. Ici vous êtes envoûtés par des motards alcooliques, qui vendent de la drogue, des armes et sont liés au porno californien. Comme dans la plupart des séries on pourrait croire que la force de la série repose sur la corrélation des événements. Cependant cela serait sous-estimer la plus grande force de cette série : les personnages. Ils sont tout simplement fascinants. Bon, mauvais, au lourd passé ou à la recherche d’un sens dans leur vie, remplaçant le manque de lien par le code d’un gang violent. Jax Teller, héros principal, est brillamment interprété par Charlie Hunnam qui nous offre la meilleure prestation de sa carrière et dont les tourments sont la ligne conductrice de l’histoire.

La mise en scène cultivant la beauté de la violence et une certaine saudade, donne un résultat divertissement et touchant. Et le mieux dans tout ça, si vous pensez avoir deviné la suite de l’épisode : vous vous trompez. Les scénaristes sont brillants, subtiles et terriblement efficace. De (bonnes) surprises en surprises badantes, on est dans un Game Of Thrones ou les chevaux sont des Harley.

2/ Friday Nightl lights

Par Peter Berg. Acteur principaux : Kyle Chandler, Taylor Kitsch, Zach Gilford, Scott Porter

TOP 10 des séries underrated

FNL est tout simplement une des meilleures séries de tous les temps. En bref, Peter Berg a choisi une petite ville du texas ou le football américain est plus important que la religion, et il y pose un coach au charisme bouleversant (Kyle Chandler) qui a clairement ici le rôle de sa vie.

Alors ne vous trompez pas, il ne s’agit pas d’une série sur le sport. Le sport sert ici de toile de fond, pour nous emporter dans l’intimité de jeunes personnages, qui sont au moment de leurs vies, ou tout reste à accomplir. Leurs espoirs, la pression de cette ville qui vibre pour le football, la vie tout simplement.

Un rythme et une caméra ne vous laissant aucune chance de ne pas être happé par ce hurlement bouleversant de vie et d’humanité. La contemplation dans un rythme prenant, pour une réussite impressionnante.

1/ Oz

Par Tom Fontana. Acteurs principaux : J.K. Simmons, Lee Tergesen, Dean Winters, Adewale Akinnuoye-Agbaje

TOP 10 des séries underrated

Underrated, oui et non. « Les vrais reconnaissent vrai » tous les ados de la génération 80 en manque de rébellion connaissent cette serie, Adebissi et les autres. Même si elle souffre de la comparaison avec The Wire.
On va être clair, pour nous Oz c’est LA MEILLEURE SÉRIE DE TOUS LES TEMPS. La première série de HBO qui à ouvert la voie à Rome ou encore Game of Thrones.

Cette série commence par un simple Oz. Le surnom qu’on donne à la prison de haute sécurité d’Oswald après avoir entendu ces mots sachez que vous allez vous faire manger le cerveau pendant 6 saisons éblouissantes. Oublions le politiquement correct, les messages pacifistes ou humaniste. Oz s’attache donc à dépeindre l’univers carcéral américain dans ce qu’il a de plus extrême : viol, meurtre, trahison, une infinité de coups de pute dans l’endroit le plus cloisonné de l’histoire dans un TV show.

La plus grande force de la série vient du jeux de pouvoir entre les différents clans (aryens, musulmans, latinos etc…) et chaque rebondissement entraîne de nouvelles confrontations, arrangements et autres conséquences sanglantes. Pas de véritable trame palpable, l’histoire se construit au gré des péripéties de tous les personnages, sans jamais véritablement laisser imaginer la suite. Pas non plus de Héros, pas de personnage principal. Ils sont tous important à un moment ou l’autre et offrent des possibilités presque illimité.

Une série qui à défoncé la porte pour toutes celles qui ont suivi…

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.