Cette semaine ça bougeait dans tous les sens, on nous annonçait du lourd et ça n’a pas manqué ! On a sélectionné deux albums et un EP à découvrir pendant votre weekend.

COELY
On avait rarement vu un hip hop aussi ensoleillé et funky que celui de Coely ! Née et élevée à Anvers, d’origine congolaise, elle ne peut être cataloguée dans un registre particulier. Un mélange irresistible de soul, r&b, combiné à un rap piquant et un rythme endiablé avec beaucoup d’influences de la rue. Coely est une artiste à l’énergie communicative qui s’appête à squatter vos playlists et vos soirées !

YUNG LEAN
Stranger est le dernier chapitre de la saga toujours aussi imprévisible de l’innovateur suédois Yung Lean. Stranger est un album impressionnant qui confirme sa place de pionnier du hip-hop moderne et de la musique électronique. Titre parfaitement approprié pour Yung Lean, qui a tout juste 17 ans à été mis en avant avec ses amis et collaborateurs GUD et Yung Sherman, à travers ses premiers morceaux et ses vidéos sur YouTube. Yung Lean a surpassé ses débuts de nouveauté post-internet pour devenir une icône D.I.Y avec une influence organique étendue sur la culture moderne. A tout juste 21 ans, l’année écoulée a été énorme pour Yung Lean, en plus de sortir un album complet « Warlord » et un EP de huit titres « Frost God », il s’est également lancé dans une tournée mondiale à guichets fermés, a collaboré sur l’album « Blonde » de Frank Ocean, a posé pour la campagne #MyCalvins de Calvin Klein, a lancé sa propre marque Sadboys Gear, co-conçu des baskets pour Eytys, et a sorti un album punk avec GUD (Död Mark). Rien que ça.

ROMARE
Romare revient avec un nouvel EP, « Live Sessions 1 ». L’EP est une collection de morceaux live, dépouillés enregistrés à différents moments dans son home studio et sur la route cette année.
« Live Sessions 1 » propose des enregistrements uniques de morceaux de son dernier album « Love Songs: Part 2 » décrit comme « des chansons d’amour psychédéliques et expérimentales liées par des synthés extraterrestres gélatineux et une mélodie jazz discrète » par The Guardian.
S’ouvrant sur le titre ‘All Night’, l’EP comprend également ‘Je T’aime‘ et deux versions alternatives de ‘Come Close To Me‘. Chaque morceau a été mixé en direct et enregistré en une seule prise en utilisant uniquement des instruments de la mise en scène, des échantillons des enregistrements originaux et parfois avec la guitare basse de son frère, créant une écoute tirée et authentique.
Romare sera également en concert le 17 novembre prochain au Trabendo, cliquez ici pour réserver vos places. 

Share:
Written by Anatole Persuy
Demain rêve général