Viol de l'héritage du Doc

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !
Si dieu existe, pourquoi laisse-t-il ce genre de drame arriver ?
La colère, la haine, nous sommes perdus. Un seum du futur envahit le crew ce matin.
Découverte d’une infamie sans commune mesure.
Une claque, un vol, un viol de l’héritage du rap Français et ce qu’il a fait de meilleur.

Black M qui tente (dans un échec à la hauteur du manque de respect de sa tentative) de reprendre le gigantesque classique : Dans ma rue du vénéré Doc.
Non ce n’est pas une mauvaise blague. Pour les curieux, téméraires, fous, masochistes et autres détraqués : voici de quoi vous faire saigner les oreilles.

Alors oui, rien de plus exaspérant que d’entendre 10 fois par jour « c’était mieux avant » tant une certaine scène aujourd’hui fait preuve de créativité et d’une certaine qualité musicale.
Néanmoins, comment lorsqu’on est Black M on peut imaginer un seul instant, trouver de la légitimité en reprenant un tel classique ? La réponse est sans doute dans un monde parallèle, car ici-bas, cela semble complètement impossible.

Comment on en est arrivé là ?
Une compilation censée rendre hommage au Secteur Ä, avec des « grands » noms du rap d’aujourd’hui. Youssoupha pour honorer l’oeuvre de Passi, Neg marron etc… On peut y voir un sens. En revanche Black M et sa musique de merde, ça nous donne clairement envie de lui pisser dessus.

Pour ceux qui ont un peu de sensibilité à l’art ou le sens des réalités, voici l’original, histoire de se rappeler que la musique n’est pas une torture, mais bien une libération.

Le silence possède des vertus que l’incontinence verbale et sonore n’auront jamais. Voilà une vérité dont Black M aurait dû se souvenir. Amen.

alerte-enlevement-respect

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.