Myriam Kheddam

Découvrez les membres du crew La Frasque avec nos questions casse-couilles.

Combien de fois t’es-tu fait recaler de boite ?

Jamais je crois, ou si c’était au Duplex, un nouvel an, je devais avoir 15 ans à peine mais j’ai fini par rentrer…

Mais pour l’anecdote, un soir nous sommes rentrées au Barrio Latino, ma pote et moi étions sapées en jean Boyfriend, Air Force. Alors je ne sais pas si vous êtes déjà allé au Barrio à Bastille mais la population féminine c’est plus le style petite robe sexy, talons en mode frappatomique. On a fini sur le canal Saint-Martin et on s’est juré d’y retourner un jour, habillée en « mode ». On ne l’a toujours pas fait d’ailleurs…

La dernière fois que tu as vomi, et où ?

Je ne vomi pas je suis une Princesse.

Ton style inavouable de tes années collège et / ou lycée et / ou fac ?

J’ai porté des requins … Voilà. Il y a bien d’autres choses (beaucoup d’autres choses), mais je préfère garder un minimum de dignité.

La chanson honteuse que tu écoutes sous la douche ?

Déjà j’aimerais préciser que je n’ai pas honte, et c’est Aicha de Khaled ou Simarik de Tarkan … Mouaaaah.

Quel est le plus gros scandale que tu aies fait ?

Beaucoup de choses sont scandaleuses, mais en général je m’énerve toute seule dans mon coin, ou à la limite je pousse un coup de gueule à mes proches et je me calme ou ils me calment…

La meilleure punchline que tu ais envoyée à quelqu’un ?

« La vengeance est un plat qui se mange Halal » reste la meilleure en collaboration avec un de mes managers et sinon dernièrement… « Ah bon ils ont évacué République à cause d’une alerte à la bombe… J’comprends pas, pourtant j’ai pas bougé d’ici ! ». Ouais, j’aime l’humour.

La dernière chose étrange que tu as découverte et kiffée ?

Mon ex, et le potage à la tomate de la machine  à café.

Si tu pouvais dîner avec une personne, vivante ou morte, quelle serait-elle ?

Gandhi.

La personne ultime que tu voudrais pécho ?

Gandhi.

Bon, vous avez encore d’autres questions pourries ou c’est bon ?
Nan parce que j’aime bien…

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.