Dans un enregistrement audio diffusé récemment sur le site de son ami Kanye West, on a pu découvrir Yasiin Bey communiquer pendant 10 min sur son arrestation en Afrique du Sud. Le pays lui reproche en effet d’habiter «illégalement» le territoire depuis trois ans. Mos Def «comparaîtra devant un tribunal (sud-africain) le 8 mars 2016 pour avoir enfreint les lois sur l’immigration», a annoncé le porte-parole du ministère de l’Intérieur Mkuseli Apleni lors d’une conférence de presse. L’arrestation survient car le rappeur a utilisé pour son retour aux USA un « passeport mondial ». Celui-ci est délivré par la World Service Authority (WAS), une organisation non-gouvernementale américaine fondée en 1953.

Cette dernière délivre ce document créé au nom de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Seuls le Burkina Faso, la Mauritanie, la Tanzanie, le Togo et l’Équateur lui accordent une quelconque valeur légale.

Le rappeur crie à l’innocence et attaque vivement le gouvernement sud-Africain. Et dans ce long enregistrement audio, Mos Def a aussi annoncé… la fin de sa carrière musicale (!), expliquant que son ultime album sortira dans l’année.

On apprend maintenant grâce à son compte Instagram officiel le nom de certains collaborateurs de l’album : Kanye West, Kendrick Lamar, J. Cole, et Lupe Fiasco. On y apprend aussi le nom de 3 titres ainsi que les différents featurings associés.

YASIIN BEY (MOS DEF) ANNONCE SA RETRAITE YASIIN BEY (MOS DEF) ANNONCE SA RETRAITE YASIIN BEY (MOS DEF) ANNONCE SA RETRAITE

Mais avec Yasiin rien n’est jamais simple : il y a deux mois il expliquait dans une interview au magasine « A Country Called Earth » qu’il n’utilise ni Twitter ni Instagram (“And I’m not on Twitter, I’m not on Instagram or none of that stuff”). Beaucoup de mal à imaginer de sa part un simple coup marketing, donc le mystère reste entier. Espérons que l’album sortira bientôt, et que comme notre bon vieux Michael Jordan il sortira de sa retraite très rapidement.

Share:
Written by Ludovic Mazarin
Rudeboy.