J. Cole sort Revanche of the Dreamers III et un documentaire

J. Cole sort Revanche of the Dreamers III et un documentaire

J. Cole sort sa 3ème compilation Revenge of The Dreamers III avec une armée de guest et featuring qui ne vous laissera pas indifférent. 18 tracks que vous allez écouter en boucle. Ce projet est d'une qualité impressionnante. A vrai dire on s'en remet toujours pas. 

La Dream team sur une compilation

Il aura fallu une session de 10 jours en janvier à Atlanta et une centaine d'artistes pour réaliser ce projet. Et mon dieu, la liste des guests faisait rêver avant même d'entendre le projet et on est pas déçu un seul instant, bien au contraire. EarthGang, le roster TDE de Kendrick Lamart, Ludacris, Meek Mill, Dj Khaled et beaucoup beaucoup d'autres défoncent ce projet track après track. 

Et comme J. Cole a décidé de nous administrer une correction artistique, il sort aussi un documentaire sur l'enregistrement de cette compilation : Revenge. 

Le projet était fou, mais la Dream team l’a fait. Il n’empêche que faire cohabiter en studio une centaine d’artistes sur une si courte période n’a pas dû être une mince affaire. Vous êtes curieux de savoir comment le capitaine J. Cole est parvenu à gérer tout son équipage sans accroc ? Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans le making of du projet, un documentaire de trente minutes sobrement intitulé REVENGE.

Le film n'a pas vraiment pour objectif de montrer les dessous d'un enregistrement ou entrer dans l'intimité des protagonistes, ici on sent que le but est de voir des poids lourds du rap-jeux en pleine action. Et de voir tout le gratin du rap US en plein travail.
Le rêve, voir les têtes d'affiches de Dreamville Records. Ils sont accompagnés par des mecs du roster de TDE de Kendrick, Pivot gang représente Chicago avec Saba. 

En conclusion, on assiste à un boulot formidable, un projet travaillé avec un savoir-faire hallucinant. Des mélomanes aux influences différentes mais pleines de cohérence. On à l'impression d'écouter le projet d'une vraie équipe, c'est ce à quoi on voudrait que toutes les compilations ressemblent.  

Ludovic Mazarin,