[ Live report] - Georgio à l'Espace Julien (Marseille)

[ Live report] - Georgio à l'Espace Julien (Marseille)

Samedi soir, on était à l’Espace Julien pour voir Georgio, et c’était exceptionnel ! La Frasque est venue, La Frasque a chanté, La Frasque a kiffé. En effet, Georgio, celui qui prouve que rap et poésie font bon mélange, avait de l’énergie à revendre lors de son dernier concert de la tournée XX5. Et comme à son habitude, il a tout retourné.

Ce samedi soir, l’auteur d’XX5 était épaulé du talentueux rappeur marseillais Zamdane. Après avoir bien chauffé la salle dans les règles de l’art avec des morceaux comme « Disaster » ou encore « Quand j’fume », il laisse place à la star de la soirée : Georgio.

Georgio décide de faire son entrée en douceur sur le mélancolique « Miroir ». Lui, comme nous, on comprend très vite que le public marseillais sera présent ce soir. On ressent vite la volonté du rappeur de vivre son concert avec son public et c’est ainsi qu’il nous interprétera le classique « Brûle ». Chansons reprises en chœurs, pogo, danse, transpiration, tous les éléments du concert parfait sont réunis. Georgio, accompagné de son fidèle backeur Sanka, enchainent les morceaux de son dernier album avec une énergie débordante qui leur va si bien : le puissant « Coup pour coup », l’exotique « Monnaie » ou encore le nostalgique « Hier » exciteront les foules comme rarement.

La fatigue (et le rhum) forcent Georgio à interpréter « Akira » afin de permettre à la salle de reprendre ses esprits. Trêve de repos, le rappeur parisien (re)bascule directement sur l’explosif « J’roule ». On perçoit l’ambiance bouillante qui nous entoure… Pour finir son concert en apothéose Georgio a le secret. Et le secret s’appelle « Héra » et il sera repris parfaitement par le merveilleux public marseillais qui était présent dans la salle !

La fin du concert pointe le bout de son nez mais ce n’est pas celle-ci qui empêchera notre rappeur contestataire d’interpréter « Appel à la révolte ». Le dernier morceau « J’en sais rien » fait descendre toute l’équipe du XX5 tour dans un pogo digne des plus grands et conclura un concert mythique.

En quelques mots : La Frasque a kiffé !

Samuel Mension,