Qui sont donc les ovnis de Nusky & Vaati ?

Qui sont donc les ovnis de Nusky & Vaati ?

Découvert lors de la sortie de leur second EP en 2015, le duo francilien ne cesse depuis de faire parler de lui. On les retrouve cette fois-ci sur scène le 1er mars prochain pour une présentation de leur tout nouveau projet.

“Mais bordel c’est qui ces mecs ?!” C’est en prononçant cette phrase et après plusieurs écoutes de leur second EP SWUH qu’on a découvert ce duo atypique et surprenant qui n’en est pas à son premier coup d’essai ! D’abord artistes solos en quête d’expression, il se sont rapidement retrouvés et forment aujourd’hui le détonnant groupe Nusky & Vaati.

Nusky est un rappeur multicasquettes. Outre son association avec Vaati, il est membre du collectif La race canine et développe également des projets solos. Sa rencontre avec Vaati s’est faite en 2014, après qu’il soit tombé par hasard sur son morceau L.O.H, qui reprend un sample d’Aretha Franklin. Quelques échanges Facebook plus tard, le lien est créé et la collaboration des deux jeunes hommes démarre.

L’EP Lecce composé de trois titres voit rapidement le jour, et leur univers par la même occasion. On y découvre des prods léchées signées Vaati sur lesquels Nusky vient aposer ses proses. Des textes incisifs qui retracent le quotidien d’un mec qui ne cherche pas à se prendre la tête mais qui veut se faire kiffer, un principe simple mais au combien efficace.

Pour bien comprendre leur univers il faut repartir du projet solo de Vaati et le morceau sur lequel vient se greffer son acolyte. Le morceau dégage pleinement l’univers musical des deux artistes: une prod. efficace, des paroles venues d’ailleurs et un clip aux allures cosmiques. Ce n’est donc pas une surprise qu’ils fassent du bruit depuis.

Mais que dire alors de leur second EP SWUH évoqué au début de cet article ? Un disque qui colle à leur image de mecs sans prise de tête et complètement extravagants. Il démarre par le très bon Fantôme qui nous met tout de suite en condition. Une intro musicale de plus d’une minute pour arriver sur un premier couplet pleinement engagé et représentatif du reste de l’album.

On y retrouve des influences très diverses allant de Young Thug à Travis Scott en passant par JUL & Maitre Gims (qu’ils assument sans aucune gêne). On s’aperçoit que le duo de potes à une la volonté de ne pas s’enfermer uniquement dans un seul genre musical. La place des productions est très importante : à mi-chemin entre Rap & Pop. Les textes ne sont pas en reste, ils surfent entre sadisme et romantisme et donnent des morceaux atypiques comme Doucement ou encore Katsumi présents sur l’EP SWUH.

En seulement deux mixtapes, ils ont réussi à bousculer les codes du rap actuel, et ce n’est pas fini. La sortie de leur nouvel EP BLUH le 17 février dernier en est la preuve. Cet EP est clairement plus solaire et tout aussi abouti que ce qu’on a pu voir sur le précédent. Le premier titre Aux souvenirs oubliées met en valeur les textes de Nusky teintés de mélancolie avec une prod. "made in Vaaty" aux sonorités Pop & Funk. Le tout est mis en scène par Victor Poullain dans un clip esthétique et encore une fois loufoque.

Le reste de l’EP est dans la droite lignée de ce qu’ils sont capables de faire : un rap novateur, des prods aux petits soins et un ton volontairement décalé et provocateur qui fait du bien dans un rap game bien trop homogène. Leur second clip Mon ange extrait du dernier EP en est le parfait exemple !

Nusky & Vaati seront en concert le 1er mars prochain au Badaboum à Paris, quelques places sont encore disponibles pour un concert qui s’annonce déjà épique et à ne pas manquer.

Plus d'infos sur l'event ici et pour réserver vos places cliquez ici,

Anatole Persuy,