CINEMA - Green Book, sur les routes du sud : analyse d'un road movie saisissant

CINEMA - Green Book, sur les routes du sud : analyse d'un road movie saisissant

Le Green Book de Peter Farrelly fait remonter à la surface le guide destiné aux afro-américains, rédigé par Victor Hugo Green durant la ségrégation. Il permettait aux voyageurs noirs de trouver refuge et ravitaillement lors de leurs périples. Sorte de Guide du Routard pour les blacks.

Inspirée d’une histoire vraie, cette comédie dramatique nous plonge dans les années 60 d’une Amérique raciste, sous l'emprise de la ségrégation.

Tony Lip, un videur italo-américain, brut de décoffrage est engagé pour conduire et protéger le distingué Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, pour une tournée de concerts. Le Green Book sera leur bible durant leur folle traversée du sud profond pour dénicher des établissements qui acceptent d’accueillir les personnes de couleur.

Confrontés au pire de l’humanité – humiliation, maltraitance subies par Shirley – les deux hommes vont apprendre à se connaître, à dépasser leurs préjugés respectifs et apprendre de l'autre. De leurs différences, va naître une solide amitié.

Ce road movie a déjà séduit le public et reçu 3 prix dont celui du meilleur acteur dans un second rôle (Mahershala Ali) et celui du meilleur scénario aux Golden Globes.

Le thème du racisme semble avoir pris une part importante dans le cinéma ces dernières années. On peut citer Black Panther ou encore BlacKkKlansman que l’on vous décryptera dans les prochains jours.

Notre verdict :

Alternant avec brio, humour et émotion, ce road trip porté par un duo d’acteurs talentueux, dénonce le poids du racisme dans une Amérique qui fait écho à celle du président Donald Trump.

On retrouve Mahershala Ali, découvert dans le film oscarisé Moonlight de Barry Jenkins, parfait dans le rôle du pianiste noir distingué qui renie ses origines. Viggo Mortensen, quant à lui, interprète avec justesse un italien beauf raciste, sans manière, qui se métamorphose au fil des heures en un ami fidèle, laissant derrière lui ses préjugés. On prend plaisir à assister au rapprochement de ces deux personnages antagoniques.

Ce récit d’une grande finesse est sans aucun doute le prochain film culte de demain ! Une ode à la tolérance qui nous fait du bien ! Drôle, touchant, émouvant : foncez le voir !

Anne-Charlotte Lacroix,