CINEMA - VICE : Analyse du biopic satirique et burlesque sur Dick Cheney

CINEMA - VICE : Analyse du biopic satirique et burlesque sur Dick Cheney

Adam McKay signe une nouvelle fois un chef d’œuvre cinématographique, engrangeant pas moins de huit nominations aux Oscars !

Vice est une véritable satire politique à vous glacer le sang qui nous raconte comment un ancien loser, et fin connaisseur des arcanes de la politique américaine parvient à se hisser dans la peau d’un vice-président.

Sous des airs de la série « House of cards », Adam McKay brosse ici, le portrait d’une des têtes pensantes les plus secrètes du gouvernement de George W. Bush. Dick Cheney, homme de l’ombre, réussi à atteindre les sommets du pouvoir grâce à des tours de passe-passe machiavéliques, épaulé d’une main-de-fer par son épouse Lynne (Amy Adams).

Ce biopic a caractère grinçant, ironique et outrancier nous tient en haleine du début jusqu’à la fin. Rythmé ingénieusement, on découvre l’ascendance de ce génie du mal aux dents longues qui a su se servir des attentats du 11 septembre pour redonner à l’Amérique son visage guerrier.

Christian Bale as Dick Cheney in Adam McKay’s VICE, an Annapurna Pictures release. Credit : Annapurna Pictures 2018 © Annapurna Pictures, LLC. All Rights Reserved.

On assiste à des scènes purement hilarantes sur des sujets sérieux tels que la guerre, le terrorisme ou encore la torture. Le ton du film change donc constamment, sans tomber dans un message moralisateur. Bref on ne s’ennuie pas !

Le cinéaste de The Big Short s'empare ainsi du personnage de Dick Cheney en offrant à Christian Bale le rôle de sa vie : celui de l’homme qui aura laissé une empreinte indélébile sur un monde au bord du précipice.

Notre verdict :

Ce film, profond et cynique nous emmène dans les méandres profonds des dessous du pouvoir. Un biopic à la fois, comique, satirique, et inquiétant, largement dominé par la performance de Christian Bale lequel donne chair à la caricature (au sens propre et figuré), créant ainsi un mastodonte cynique, inexpressif qui a largement profité du pouvoir pour ses propres intérêts financiers. Christian Bale a d'ailleurs été récompensé par un Golden Globes en tant que meilleur acteur dans un film dramatique.

Vice réussit donc la prouesse d’être un film complet qui nous surprend et nous captive du début jusqu’à la fin. On notera le caractère rock’n roll de Vice qui n’est pas pour nous déplaire.

 

 

 

 

Anne-Charlotte Lacroix,