Kylian Mbappé : Le Roi ou rien

Kylian Mbappé : Le Roi ou rien

Élu meilleur joueur de l’année lors de la cérémonie des Trophées UNFP, Kylian Mbappé a profité de l’occasion pour semer le trouble sur son avenir. Il pourrait quitter le PSG cet été si le club de la capitale ne lui donne pas « plus de responsabilités ». Un coup de tonnerre qui vient mettre la pression sur les dirigeants parisiens. 

« C'est un moment très important pour moi, j'arrive à un premier ou second tournant de ma carrière. J'ai découvert énormément de choses ici, je sens que c'est peut-être le moment d'avoir plus de responsabilités. J'espère que ce sera peut-être au Paris Saint-Germain, ce serait avec grand plaisir, ou peut-être ailleurs pour un nouveau projet. ».  Rien n’est jamais fait au hasard lorsque Mbappé prend la parole. Le champion du monde – du haut de ses 20 printemps – maitrise à merveille sa communication. Bien aidé par son entourage. Cette déclaration est réfléchie. Le moment, l’endroit, les mots. Tout est méticuleusement préparé. Personne n’est dupe. Le champion du monde vient de mettre la pression sur ses dirigeants et son club.

Il veut des garanties. La saison ratée, les dysfonctionnements en interne, le flou entourant le projet du club et les désillusions à répétition ont irrité Mbappé. Et il l’a donc fait savoir. À sa manière. Sans détour.  

Kylian tout-puissant

La question est maintenant de savoir ce que désire réellement le natif de Bondy. Plus de responsabilités si l’on écoute ses dires donc ? Sur le terrain, Mbappé n’en manque pas pourtant. Il a même était mis dans des dispositions idéales par Thomas Tuchel cette saison. Dans la hiérarchie, il est même passé devant l'idole du Parc : Edison Cavani. Les chiffres lui donnent raison en cette fin de saison. Meilleur buteur du championnat avec 32 réalisations, Mbappé a éclaté les compteurs et les records. Suffisant ? Non.

Le Parisien ne cesse de le clamer haut et fort, il veut faire tomber tous les records. Son niveau d’exigence n’a pas de limite. Il faut donc que son statut soit en corrélation avec ses ambitions : Démesurées. 

Mbappé veut être le leader d’attaque du PSG. Pour cela, il faudrait donc sacrifier Cavani. L’attaquant français ne veut plus se cacher dans l’ombre d’un autre numéro neuf. Son appétit pour le but et donc pour l’axe de l’attaque parisienne est insatiable. Partager la lumière avec Neymar est une chose. Réduire son champ d’action sur le terrain - en présence de Cavani - en est une autre.

Rêver moins grand ?

L'ancien monégasque est en position de force et il le sait. Ses revendications – alors que le joueur est en discussion pour une prolongation – sont une manière de mettre le club au pied du mur. Le timing est tout sauf anodin. Mais il pose problème.

En filigrane, le champion du monde laisse planer la possibilité de quitter le club de la capitale si ses doléances ne sont pas acceptées. Un chantage qui aura du mal à être digérer par des supporters lassés de voir leur club passer inlassablement derrière des ambitions personnelles. Car c'est bien de cela qu'il s'agit aujourd'hui. Mbappé veut réussir au Paris Saint-Germain, il n'y a pas doutes à avoir à ce sujet. Mais à certaines conditions seulement. Des conditions que le prodige français clame à la face d'une direction de moins en moins autoritaire et qui ne cesse d'être affaiblie au yeux de tous. 

Le PSG version qatari est une nouvelle fois à un tournant cet été. L'un des plus décisifs depuis sa reprise en 2011. Il va falloir choisir. Accepter de conserver un joyau et donner les pleins pouvoirs à un joueur qui donne aujourd'hui l'impression de se situer au dessus du club. Ou ne pas céder aux exigences. Perdre l'un des plus grands talents du football mondial et reconstruire un effectif de qualité avec l'indemnité colossale qu'apporterait le départ du joueur. Un choix cornélien pour des dirigeants qui accordent énormément d'importance à l'image. Et à ce petit jeu, la perte du génie français abîmerait sérieusement les rêves de grandeur. 

Hicham Barrouk,