On vous raconte le workshop sur la "Méthode Ethos Flow"

On vous raconte le workshop sur la

L’article qui va suivre parle d'un thème peu commun : la respiration. Début avril, j’ai eu l’occasion de participer à un workshop autour de la respiration, une expérience très intense que je vais tenter de vous raconter.

Ce workshop était le 3ème organisé à Paris, et il avait pour objectif de faire découvrir la méthode Ethos Flow. Un ami m'avait confié que c'était une expérience forte à vivre. Il m'a également dit que c’était l’occasion de lâcher prise, et faire une activité inhabituelle pour un samedi. De nature curieuse, je me suis laissé tenter par cette activité peu courante.

La méthode Ethos Flow, c'est quoi ? 

Pour vous remettre le contexte, “Ethos Flow Method” repose sur des exercices de respiration qui favorisent la sérénité, la motivation et la vitalité. Ces différentes techniques produisent des effets radicaux au niveau du sommeil et de la concentration.
Pour l'occasion, c’est le créateur de la méthode lui-même, Chris Tai Melodista, qui s’est déplacé des États-Unis pour animer cette journée. Ancien photographe de mode, Chris, consacre sa vie au développement personnel. Également fan d’arts martiaux depuis l’âge de 6 ans, mais aussi instructeur certifié de yoga et précurseur de la méthode Wim Hof (technique pour lutter contre le froid), Chris se sert de son expérience et de ses connaissances pour enseigner et aider ses élèves à aller vers plus de sérénité et de positivisme. Et ce fameux après-midi, j’ai eu la chance de pouvoir suivre l’un de ses cours en plein centre de Paris.

 

 

Un workshop pas comme les autres 

J’arrive au workshop à 14h, pas forcément super frais de la veille pour être honnête avec vous. Je constate qu’une trentaine de personnes sont présentes. De tout âge, tout horizon, chacun est là pour vivre une expérience singulière.  

Chris, accompagné de 4 formateurs nous accueillent. Après nous avoir énoncé le programme de l'après-midi et expliqué les bases essentielles d'une bonne respiration, on se lance dans un premier exercice. Avec une musique de fond, Chris nous incite à nous libérer et à faire des mouvements sans retenue tout en adoptant une respiration contrôlée. Ce premier exercice était une belle mise en bouche pour la suite, tant l’effort physique et l’émancipation étaient fortes.

On passe ensuite à un deuxième exercice, encore plus intense que le premier.  Pour faire simple, nous étions invités à inspirer et expirer plusieurs fois d’affilée, tout en nous maintenant en apnée à la fin de chaque expiration. Mon pote m’avait prévenu des effets physiques immédiats qui pouvaient survenir suite à ces différents exercices, et ça n’a pas manqué. Après seulement quelques minutes de respiration, je tombe directement dans un profond sommeil (fragile). Mais plus qu’un dodo, je plonge dans un rêve profond dans lequel je réfléchis à tout ce qui se passe dans ma vie (me prenez pas pour un taré). 

Revenu à la réalité, je continue d’apprendre des choses très pertinentes sur le bien-être et les meilleures façons de respirer pour se sentir bien au jour le jour.  Tout le long de la séance, notre coach du jour alterne théorie et pratique tout en étant très pragmatique. Pour finir, Chris nous propose une dernière activité. Pendant 20 minutes, nous devons respirer à répétition, en accélérant le rythme toutes les 5 minutes. Chris nous avait prévenu que cet exercice était le plus difficile et physique et qu'il pouvait provoquer des réactions physiques étonnantes comme s'endormir, s'évanouir ou bien partir dans une espèce de transe. 

Pendant l'exercice, Chris nous guide dans nos pensées en nous incitant à penser à des choses qui peuvent nous permettre d'en apprendre plus sur nous-même. De mon côté, je commence à sentir une énergie collective incroyable qui prend place dans la salle. Soudain, je ressens une réaction physique particulière (mes bras tremblent) au bout de quelques minutes d'exercice seulement.

Bercé par les paroles de Chris et pris dans l'engouement de l'exercice, mon esprit s'émancipe et je succombe de sommeil. Comme la première fois, je ne dormais pas vraiment, mais j'étais plutôt en train de faire la première vraie introspection de ma vie, comme si j'étais conscient. À la fin de la séance, je n'avais plus aucune énergie dans le corps, mais moralement, j'étais apaisé et serein comme si mon corps était satisfait d'avoir vécu tout cela. 

Une expérience qui repousse nos propres limites

Ne sachant pas trop à quoi m'attendre en arrivant à ce workshop de 4h, j'ai pu vivre une expérience qui allait bien au delà de ce que je pouvais m'imaginer. Apaisé physiquement comme moralement à la fin du séminaire, j'ai pu en apprendre sur moi-même et sur mon corps en repoussant les limites du possible. Et tout cela uniquement grâce cette fonction biologique qu'est la respiration, chose qui me paraissait impossible auparavant. 

Je recommanderai ce workshop à toute personne qui souhaite vivre quelque chose de différent, et qui surtout souhaite faire le point sur elle-même. C'est une activité éprouvante, mais qui vaut le coup d'être vécu. 

Pour suivre l'actualité de l'Ethos Flow et pour se renseigner sur les prochaines sessions à Paris, c'est par ici.  Et il y a même des cours à Paris, trouve les ici

Poète Zinda 

Yvan Palma,