Serge Mouangue : l'union des cultures japonaises et camerounaises.

Serge Mouangue : l'union des cultures japonaises et camerounaises.

Serge Mouangue est un artiste africain camerounais dont l'héritage culturel et l’intérêt pour la noblesse particulière du design japonais ont inspiré Wafrica. Un projet qui «englobe l’Afrique de l’Ouest et l’esthétique sophistiquée japonaise pour créer un nouveau territoire, redéfinissant notre sens de l’origine».

Mouangue a travaillé avec des designers japonais pour créer des objets uniques, des vêtements et des performances vivantes qui résument une expérience magnifique et universelle. Wafrica, ce sont des kimono confectionnés dans les règles de l’art nippon et rehaussés de motifs wax. 

Ils sont confectionnés à Kyoto à partir de tissus importés du continent (Sénégal et Nigeria), en collaboration avec le créateur local Kururi. « L’œuvre d’art en matière de prêt-à-porter est une façon d’exprimer la rencontre entre différentes cultures », explique-t-il. «Je me suis attaché à utiliser une pièce iconique au Japon, le kimono, pour l’associer à quelque chose de tout aussi iconique en Afrique de l’Ouest.»

Au Japon, une femme lui a confié qu’avec son kimono africain elle avait le sentiment de porter une pièce à l’héritage universel.

Deux continents (L'Asie et l'Afrique), des cultures bien distinctes et différentes façons de s’habiller. Pourtant, il y a bien des points communs. Serge Mouangue a réussi à les unir à travers sa marque de Kimonos japonais aux motifs africains.

Ludovic Mazarin,