Témoignage : Mon mec se prend pour un thug

Témoignage : Mon mec se prend pour un thug Sarah 26ans n'en peut plus de Kykylian 31ans, son mec depuis 3ans, qui a récemment changé totalement de personnalité.

De Jean-Cédric à Kykylian

Il est né dans le fin fond du 78 entre Versailles et Saint Germain en Laye et depuis cet été Kykylian ( de son vrai nom Jean-Cédric) a décidé de changer de vie en prenant le nom de l'attaquant le plus populaire de France et de navarre.

Après avoir écouté Vegedream "Ramenez la coupe à la maison" et toute la playlist de Presnel Kimpembe, Kykylian a quitté son boulot de lead commercial à Paris pour se lancer dans le "peu-ra".

Un début de carrière bien rôdé

Suivant les traces de Jul, il a téléchargé Fruityloops et commencé à investir dans du matos pour créer lui même ses prods. Il a ensuite fait une veille concurrentielle sur le marché du rap français avant d'acter sur son business plan pour devenir le meilleur rappeur du 75.

Il a changé sa garde robe pour gagner en street cred' et parcouru tous les sites de revendeurs Supreme et fripes Lacoste. Il a créé le personnage de Kykylian et enregistré son premier single : "Nike l'OM, le PSG c'est mieux", persuadé que jouer sur la rivalité ancestrale des deux clubs serait un moyen d'attirer l'attention sur son travail et fédérer une fan base.

Quelques échecs de début de parcours

Son premier titre n'est toujours pas sorti, et aucune maison de disque n'a répondu à ses emails aux objets pourtant très B2B "Kykylian du 75 la perle du rap parisien, business plan en 5 étapes simples pour "Niker le game"" des mails toujours signés d'un "dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie de recevoir mes sincères checks du tier-quar, soirée bonne à vous, Kyky".

Il en est pourtant persuadé, il va enflammer la twittosphère, les images seront reprises sur TPMP, Booska-P et il deviendra le "phéno" du moment. À lui, ensuite de s'inscrire dans la durée comme le prévoit la slide 7 de son business plan "Fidéliser ma fan-base via l'engagement sur les réseaux sociaux, marketing de la street cred et du thug life, être un modèle ne suffit pas".

Kykylian, feu Jean-Cédric, passe donc maintenant ses week-ends en soirée hip-hop dans la capitale. Il cultive un look streetwear et tente de retenir les codes de langages de ce milieu.

De son côté Sarah, crise à mort, témoignage :

" Au début j'ai trouvé ça drôle, mon Jean-C, ce grand benêt, brillant commercial qui se fait une crise de la trentaine. Je me suis dis "laisse le faire son expérience, l'amour va au delà des apparences, de la mode etc". Mais là, on arrive à un moment où, en 3mois, il a déjà claqué toutes ses économies pour notre voyage à Bali dans son projet pété.

Quand j'essaye de lui faire comprendre qu'il percera pas, parce que c'est pas son milieu, il me cite son business plan comme un juriste cite des arrêts par coeur. Jpp je craque. Je le reconnais plus.

Il a regardé La Haine pour la première fois il y a 2 semaines et ça y est il pense être un lascar. Il s'est acheté un 3310 parce qu'il a lu que c'était hype sur je ne sais quel site de rap fashion. S'il change pas maintenant je vais le quitter, ça lui fera matière à écrire un second titre " ma rupture avec ma meuf en or" connard".  

 

Un témoignage fort et bouleversant, qui n'est pas unique, alors faites attention aux premiers signes de craquage de votre conjoint. Si celui-ci remplace ses Clarks par des TN et supprime son album d'Eddy De Pretto pour écouter Kekra c'est sûrement qu'il subit la même crise existentielle que Jean-C. Soyez Prudent, la fausse street-cred comme les footix sont des phénomènes qui se propagent à vitesse grand V. Parlez-en autour de vous.

Chloé D,