Dehors brut - la suite de la Concrete

Dehors brut - la suite de la Concrete

Concrete, c’est pas fini ! L’équipe déménage dans un nouveau lieu de 5000m2 en plein Paris.

Surprise ! Après le choc de la fermeture de Concrete, qui fera grand closing ce week-end sur la barge, l’équipe d’organisation annonce que l’aventure n’est pas finie. Dès le 27 juillet, son équipe investira un nouveau lieu éphémère de 5000m2 appelé Dehors Brut, pour trois mois de festivités. Le crédo : « Ceci n’est pas un after. Ceci n’est pas une warehouse. Ceci n’est pas club. Ceci n’est pas un festival. Ceci n’est pas une rave. Ceci n’est pas un open-air. » Mystère. 

Après la fermeture de la barge annoncée récemment qui déchirait le coeur du public parisien et international, et de beaucoup de DJs et collectifs, Concrete n’allait certainement pas s’arrêter au naufrage de son bateau. La bonne nouvelle vient d’être annoncée : dès le 27 juillet, toute l’équipe de l’agence Surpr!ze (synergie des projets ConcreteWeatherHors-Série et Marché Pop), investira un nouvel espace de 5000m2 en plein Paris, « pensé avant tout comme un immense dancefloor libéré et libérateur, tout entier destiné à la communion des danseur.se.s acharné.e.s.« , nous confie-t-on. Ce lieu éphémère devrait être ouvert pour une durée de 3 mois. 

Pensé comme un espace hors-cadre et « hors normes », leur nouveau terrain de jeu sera « loin des standards établis que forment les clubs traditionnels ou les open airs diurnes. » Sur la page Instagram de Dehors Brut, les visuels sont clairs : « Ceci n’est pas un after. Ceci n’est pas une warehouse. Ceci n’est pas club. Ceci n’est pas un festival. Ceci n’est pas une rave. Ceci n’est pas un open-air. » Éloigné de toutes les conventions déjà en place concernant la vie électronique parisienne, l’équipe semble déterminée d’innover un nouveau format de soirées.

"Dehors Brut" sera donc notre nouveau terrain de jeu temporaire. On y retrouvera ce qui fait que nous avons vibré toutes ces années, de cette programmation qui nous a toujours fait rêver à un vrai soundsystem de club spécialement conçu pour l’occasion, en gommant certains aspects structurels frustrants imposés par le format précédent. Nous allons donner vie à un lieu qui nous fait rêver, centré sur l’idée d’être avant tout un immense dancefloor.

Avec une programmation qui sera tout autant exigeante que celle de Concrete, Dehors Brut part avec la même optique : faire danser un public en quête de sélections musicales pointues. Et tout sera fait pour que cet espace de 5000m2 soit sonorisé avec un système-son colossal. Les organisateurs nous confient « qu’un soundsystem d’ampleur a été conçu spécialement pour répondre aux enjeux du lieu, et à la demande du public« .

L'agence promet dans son communiqué un "soundsystem d'ampleur pour répondre aux enjeux du lieu", qui promet d'être vraiment immense. Leu crédo est aussi simple que lourd de sens : "Ceci n'est pas une after. Ceci n'est pas une warehouse. Ceci n'est pas un club. Ceci n'est pas un festival. Ceci n'est pas une rave. Ceci n'est pas un open-air." De quoi ravir tous les ravers Parisiens ! 

A cette occasion, les organisateurs ont décidé de nous surprendre avec un line‐up semi‐international mais totalement paritaire. On pourra donc écouter : la house parisienne de Leo pol, ancien résident de Concrete, le duo lyonnais déjanté Gboi et Jean Mi, la surprenante londonienne Saoirse qui explore autant la dub que la techno et enfin la rappeuse, chanteuse, auteure, compositrice et dj coréenne 박혜진 Park Hye Jin. En bref, que des artistes qui avaient déjà foulé la scène de Concrete et qui méritent aussi de briller à Dehors Brut.

Les places sont déjà disponibles sur Resident Advisor. Les organisateurs préviennent : “Merci de noter que le quota de préventes est volontairement réduit pour privilégier l’accès sur place. Le site est grand, ne vous faites pas de mouron.”  De toute façon, vous avez tout l’été pour découvrir ce qui se trame chez Dehors Brut. Il y a déjà une soirée avec le collectif Fusion mes couilles de prévu. Donc, keep calm and achetez vos tickets.

https://www.facebook.com/DehorsBrut/?ref=page_internal

 

 

 

Ludovic Mazarin,