Dérives Festival revient pour une édition sénégalaise !

Dérives Festival revient pour une édition sénégalaise !

Les 7 et 8 septembre, “Dérives Festival” revient sur la capitale pour te faire découvrir un pays exotique. Après deux éditions réussies, les organisateurs ont décidé de ré-éditer l’expérience avec cette fois-ci un pays africain.

Le Sénégal à l’honneur

Après la Colombie en 2017 et le Liban en 2018, les organisateurs de Dérives ont le plaisir de vous accueillir au Sénégal, dans le pays du Lion, le temps d’un week-end. Ce festival est l’opportunité pour n’importe qui d’en savoir un peu plus sur la culture sénégalaise. Les activités proposées par l’équipe Dérives seront très variées avec un brunch sénégalais, des concerts, une boutique solidaire, des projections et plus encore… !  La programmation a donc été pensée pour mettre en lumière les multiples facettes locales de ce pays encore bien trop méconnu en France.

De plus, pour rendre cet évènement encore plus authentique qu’il ne l’est déjà, Daphné, la co-fondatrice du festival souhaitait absolument miser sur une programmation composée d’artistes sénégalais. C’est chose faîte, car près de 90% des artistes qui seront présents nous viennent directement du Sénégal !

Les amateurs de musique seront gâtés car la programmation est un mix entre groupes traditionnels et artistes émergents qui représentent la nouvelle scène électronique sénégalaise. En somme, une bien belle occasion pour se défouler sur la piste de danse ! 

 

LES INFOS PRATIQUES

Pour cette troisième édition, le festival Dérives se déroulera à Saint Ouen, dans le très beau lieu des Mains d’oeuvre, réputé pour être un fief autour de l’imagination artistique et citoyenne : danse, arts visuels, théâtre, concert, festival…
Enfin, la différence de cette édition par rapport aux deux précedentes est que le festival s’étendra sur deux jours complets (samedi 07/09, dimanche 08/09).


Pour trouver la programmation, clique ici.  
Pour l'évènement facebook, clique ici


A priori, tu as maintenant toutes les cartes en main pour venir bouger ton petit corps de sénégalais. 


Big up,

Poète Zinda 

Yvan Palma,