Grayson Perry : vanité, identité, sexualité

Grayson Perry : vanité, identité, sexualité

Si tu le connais pas, c'est normal, en France, il est inconnu, alors qu'il est adulé dans son pays natal l'Angleterre, et célébré par de très nombreuses expositions à l'étranger, il reste étrangement méconnus en France. Quid du Brexit incompréhensible avec cette rétrospective annoncée à la Monnaie de Paris, qui dévoilera la personnalité ironique de l'artiste, transsexuel assumé, lauréat du fameux Tuner Prize en 2003, et créateur de mirifiques céramiques, tapisseries, dessins au pochoir, sculptures, objets décoratifs ou architectures. Un pur moment de pop culture et une des vannes purement anglaises faites de dérisions, religion, genres et sexualité. Parfait ! Le tout à partir du 19 octobre. 

Ludovic Mazarin,