June & The Jones au concert Eskisse #17

June & The Jones au concert Eskisse #17

Les soirées Eskisse sont de retour en 2020 pour le grand plaisir de tous. On se retrouve pour l’édition du mois de janvier avec Elisa Erka, June & The Jones et Film Noir dans la salle Les étoiles

- JUNE & THE JONES -

Dessinons le portrait de famille. Il y a Hadrien, le pilier. Cet amateur de Jungle ou The Avener apporte son goût pour les productions actuelles et efficaces, sans effets de manche inutiles. Il y a Louis, le moteur, qui travaille à l’intuition. Influencé par Tame Impala ou Metronomy, cet ingénieur du son de formation a conçu tous les habillages sonores de ce nouvel EP. Alice, quant à elle, est la carte « atout » de ce jeu de famille. Amatrice de soul et de black-music, elle est l’ambassadrice du groupe. June, c’est elle et elle, c’est June.
Plus spontané que la précédente production du groupe, « Square The Circle » s’est nourri de leur expérience de la scène. Le résultat est dansant, rythmique, efficace. Le dialogue entre les instruments vintage, les productions électroniques et les guitares laissent toute la place à la voix d'Alice. Les grandes chansons pop sont souvent un parfait équilibre entre simplicité et complexité. C’est aussi cela qui les rend intemporelles. Avec sa pochette psyché à la Vasarely, cet EP réussit le pari d’apporter de la profondeur à ce genre musical parfois sous-estimé. C’est peut-être un peu pour cela que le groupe l’a baptisé « Square the Circle » - que l’on peut traduire en français par « réaliser l’impossible ».


- ELISA ERKA -

En parallèle de sa carrière de comédienne, Elisa Erka a décidé de mettre sa musique sous le feu des projecteurs. Pour chacune de ses chansons, une base simple : le piano et ses voix. Elle crée des boucles avec un « looper », expérimente avec les sonorités ou les effets de voix et attache beaucoup d’importance aux mots, à la narration. En résulte un style sans sophistication inutile, à la production intelligente au service de textes à double-sens interprétés impeccablement par ce nouveau visage mutin de la chanson française.

- FILM NOIR -

Film Noir est un groupe de garage/rock parisien né en 2018 qui réunit Joséphine & Alexandre de La Baume, Martin Rocchia, Victor Le Dauphin et Mathieu Aimon. Aux inspirations allant de Tom Waits pour ses ballades douces amères à Guerre Froide pour son immédiateté cold wave, le groupe navigue du français à l’anglais et du romantisme au punk vengeur. Ils préparent actuellement un album en collaboration avec Cundo Bermudez (Ty Segall, No Age) et Cole Alexander (Black Lips) notamment.
« Le groupe, porté par la voix de Joséphine est tenant d'un rock intrépide et généreux » Les Inrockuptibles
« Leur excellent premier EP offre un garage rock nerveux, glamour, ténébreux » France Inter
« Un remède punk et monochrome au malaise d'un cœur brisé… » Grazia

Event --> Facebook

Ludovic Mazarin,