Lennon Stella à la Maroquinerie

Lennon Stella à la Maroquinerie

Lennon Stella, ancienne enfant de la country dont le succès n’a cessé de croître, annonce une date en France début 2020. L’interprète se produira à Paris le 19 février 2020 à La Maroquinerie.

La chanteuse identifie dès son plus jeune âge cette façon d’écrire des chansons. Originaire d’une région rurale de l’Ontario, à une heure de Toronto, elle venait d’une famille musicale. Comme Lennon s’en souvient, « Nous avons grandi à la campagne sans télévision ni Internet — seulement de la musique. ». À cinq ans, elle apprit la guitare avant de découvrir le piano. À 12 ans, elle est devenue populaire dans le cadre de Lennon & Maisy, aux côtés de sa sœur cadette Maisy. En 2012, Lennon & Maisy gagne l’attention du pays grâce à la reprise de « Call Your Girlfriend » de Robyn, qui a obtenu une popularité de plus de 100 millions de vues sur Youtube et d’un peu moins de 800 000 abonnés. Elle a également joué dans l’ABC/CMT smash Nashville dans le rôle de Maddie Conrad pendant six ans.

En 2018, Lennon prête sa voix à « Polaroid » de Jonas Blue avec Liam Payne, qui a compté 200 millions de téléchargements au total. Dès le coup d’envoi de sa carrière solo, la chanteuse a introduit un style singulier sur Love, me EP 2018. Il s’est incliné dans le Top 5 du Billboard Heatseekers Albums Chart alors que le single « La Di Da » comptait plus de 70 millions de téléchargements sur Spotify. Après avoir vendu des dates lors de sa première tournée nord-américaine, elle partage la scène avec Anne-Marie et accompagne actuellement The Chainsmokers et 5SOS. Elle a également prêté sa voix à « Takeaway » de The Chainsmokers and Illenium, qui a explosé avec 100 millions de streams Spotify et 37 millions de vues en moins de huit semaines. « Tout a commencé à être cohérent l’an dernier », poursuit-elle. « C’est à ce moment-là que j’ai eu un déclic. Quelque chose de spécial s’est produit. Maintenant, tout est devenu clair. J’ai une vision présise pour tout. »



Elle fait allusion nottament au single « Kissing Other People » produit par Captain Cuts et Malay, et co-écrit par Captain Cuts, Caroline Ailen, Simon Wilcox et Lennon : « C’est comme ça que j’ai su que ton amour est parti. J’ai eu ce déclic, je vais vraiment de l’avant désormais. C’est la raison pour laquelle je ne me sens pas coupable d’embrasser d’autres personnes. ». Avec des influences musicales aussi diverses que Beach House, The 1975, Fleetwood Mac, The Beatles, et Andy Shauf et des inspirations vestimentaires des années soixante, soixante-dix et quatre-vingt-dix, elle présente une nouvelle perspective sur la musique pop encore avant-gardiste. Ces éléments nous donnent quelques indices sur son premier album, qui devrait sortir en 2020. « Créer un ensemble complet de travaux est la chose la plus importante selon moi », sourit-elle. « Littéralement, depuis que je suis enfant, l’idée de sortir un disque était mon obsession. C’est tout ce à quoi je pensais. »

Finalement, Lennon a su préserver des moments dignes d’être partagés dans ses chansons.

Event --> Facebook

Ludovic Mazarin,