La Frasque est partie à la rencontre du phénomène instagram Ex Relou. On a parlé de la naissance , du stalkage en 2018 et de la difficulté de se séparer à l’heure des réseaux. 

Les débuts

La Frasque – Quand as-tu commencé ton compte Instagram ?
Ex Relou – J’ai commencé le compte fin janvier 2018.

La Frasque – Comment t’es venu l’idée de parler des ex relous ?
Ex Relou – Sans surprise, Ex Relou a fortement été inspiré par mes propres ex. Pour te donner un exemple, j’ai eu une ex qui m’envoyait plusieurs dizaines de sms/mails par jour, j’ai dû changer de numéro trois fois, elle m’attendait à la sortie de mon taff, en bas de chez moi, partout, tout le temps. Elle m’envoyait des dessins, des chansons, des pigeons morts, c’était l’enfer…MAIS ça faisait beaucoup, mais vraiment BEAUCOUP rire mes potes.
Et les voir se marrer, ça dédramatisait un peu le truc et avec le recul, je crois que ça m’a aidé à ne pas devenir fou. 

Plus on en discutait, plus je me rendais compte que tout le monde connait (ou a un jour été) cet ex relou. Du coup, je me suis dit que ça pourrait faire rire d’autres gens et le compte est né.

La Frasque – Au début où trouvais tu tes screens ? 
Ex Relou – Principalement de mon entourage, puis très vite des inconnu(e)s qui se sont mis à suivre la page et à m’envoyer leurs screens.

 

Les meilleures et pires histoires

La Frasque – Est ce que maintenant les gens qui te suivent te soumettent des screens de leurs ex relou ?
Ex Relou – Je reçois entre 100 et 300 messages par jour…

La Frasque – Comment tu fais le tri ?
Ex Relou – J’ai clairement du mal à tout lire, j’ai un boulot qui me prend pas mal de temps, la lecture des messages Instagram passe après. Je passe environ une heure chaque soir à lire des messages pris au hasard. Je sélectionne ceux qui me font rire d’emblée, et/ou ceux qui m’inspirent une légende marrante.

La Frasque – L’histoire d’ex relou la plus angoissante que t’aies entendu ?
Ex Relou – Une fille m’a montré une vidéo que son ex lui a envoyé. Il avait écrit sur une table « i miss u » avec de la cocaïne avant de tout sniffer en sanglotant. Angoisse totale.

Maintenant des histoires j’en ai plein. Je soupçonne mes amis de m’inviter aux soirées uniquement pour entendre mes anecdotes !

La Frasque – L’histoire la plus drôle drôle ?
Ex Relou – Impossible de choisir mais j’ai un faible pour les réponses avec des images ou des gifs.

 

L’envers négatifs des réseaux

La Frasque – Est ce que tu utilises insta que pour ton compte pro ou tu geeks aussi comme le commun des mortels ?

Ex Relou – J’essaie de ne pas trop geeker, parce qu’on ne va pas se mentir, le temps sur internet est souvent du temps perdu. 

Par exemple, j’ai fait l’erreur d’installer TikTok ya pas longtemps et maintenant ce truc m’obsède. C’est inintéressant mais tellement addictif, je peux regarder pendant des heures des seniors faire des doublages de rap francais médiocre. Ça me fascine.

La Frasque – Est ce que le nombre de réseaux sur lequel harceler son ex te fait baliser quand tu prends du recul sur ton compte ?

Ex Relou – Clairement ! A l’heure actuelle, je pense qu’il existe un vrai problème, celui de la place prise par les ex à travers la technologie. Autrement dit, maintenant, lorsque l’on est séparé physiquement de quelqu’un, on reste quand même à un clic de cette personne.
Aujourd’hui, tu ne peux plus vraiment bloquer quelqu’un, avec les réseaux sociaux, on a mille façons d’être en relation avec les autres. On m’envoie donc des screens d’ex qui tentent des approches via LinkedIn (classique) mais aussi Vinted, le Bon Coin ou qui font passer des messages en changeant leur pseudo sur Netflix.
Du coup, si comme moi tu es incapable de mettre un terme à une relation sans faire de tragédie, attends-toi à vivre un enfer sur les réseaux…


« Selon moi, tu stalkes quand t’as pas tourné la page. Et stalker, c’est le diable ! »


 

La Frasque – Quel regard tu portes sur le stalkage des ex ? 
Ex Relou – Selon moi, tu stalkes quand t’as pas tourné la page. Et stalker, c’est le diable !

C’est super important d’apprendre à accepter les évidences, de savoir se pardonner d’avoir aimé des personnes détestables, se libérer pour vivre des choses nouvelles et continuer son chemin. Je pense qu’on a du mal à quitter ses ex car on a du mal à se quitter soi-même. Un ex c’est aussi soi-même à une certaine époque (ce qu’on aimait, ce qu’on pensait, ce qu’on faisait, ce qu’on croyait) et j’admets que ça puisse être difficile de se séparer de cette image qu’on aimait bien de soi et qu’on aimerait bien la garder quelque part comme une facette de sa personnalité.

Mais même si c’est mal vu de « passer à autre chose », je pense que la faculté de tourner la page est au contraire une vraie compétence qu’il faut travailler et utiliser dès qu’une relation devient tiède. 

La Frasque – Est ce que pour toi les réseaux sociaux rendent plus difficile les séparations vu toutes les infos qu’on peut y voir ?
Ex Relou – Complètement. Aujourd’hui il existe une sorte d’invitation sociale à ne rompre avec personne, à suivre tout le monde sur les réseaux et à être ami avec tout le monde (ton boucher, ta mère, ton boss et même Cyril Hanouna). Et tu as beau faire des efforts pour ne pas regarder de photos de ton ex, t’as souvent l’algorithme d’insta ou de Facebook qui te montre gentiment ton ex aux bras du premier connard venu. 

Après, on compare souvent une séparation à un deuil ; je ne suis pas d’accord. Lorsque quelqu’un meurt, tu es obligé d’avancer, l’autre n’est plus là physiquement, c’est terminé. Tandis qu’avec l’ex qui rode, qui continue d’exister ; ça relance un semblant de relation qui ravive inévitablement la douleur.

Tout ça n’est donc qu’une histoire de gestion de la souffrance. Tu as deux écoles, soit tu coupes les ponts (tu préfères être très triste mais sur une « courte » durée), soit tu restes « ami » avec ton ex (tu préfères une tristesse moins forte mais qui va s’étaler dans le temps).

Je trouve ça chouette d’avoir encore un lien avec son ex mais uniquement dans sa tête. C’est réconfortant de penser aux bons moments passés avec une personne. 

En revanche, quand ton ex surgit dans ton quotidien sans prévenir via des sms, appels ou mails, c’est souvent ultra intrusif et cette idée m’angoisse terriblement.

La Frasque – Pour finir quels sont tes comptes Instagram préférés? 
Ex Relou – Beaucoup de pages de nourriture ; je suis secrètement amoureux de @minasndrm
La talentueuse @lucymacaroni

@vogueturfu dont je jalouse les stories génialissimes

@clairelagalere parce que c’est la petite sœur que j’ai toujours rêvé d’avoir

Toutes les pages de mèmes de The Office

Mon poto Adrien d’@ajustetitre
Et bien sûr Amours solit… non je déconne.

 

Merci à Ex Relou d’avoir pris le temps de répondre à nos questions avec humour et beaucoup de pertinence.